Les "derniers pour la route" de ce mardi 31 mai

Bibliothèque
18 images
Bibliothèque - © Tous droits réservés
Les derniers des derniers pour la dernière émission de la saison !

"Le verger" de Charly Dodet - Ed. Persée

Comment des jeunes pourraient-ils à survivre à la solitude, otages de petits villages-dortoirs parmi des retraités aigris, des marginaux excentriques et des navetteurs préoccupés par leur propre train-train ? Martine, dix-huit ans, n'a guère qu'un vieux rêveur à qui se confier. Albert, de quelques années son aîné, brillant élève à l'université, se laisse embrigader au séminaire par un prêtre calculateur et beau parleur, plus soucieux de soigner ses propres blessures que de raviver la foi chez ses rares ouailles. Dans un village du Condroz comme il en est partout ailleurs, les portraits d'un vieux fermier, une marchande de charbon, un commerçant ambulant ou un menuisier retraité parmi les habitants de la campagne traduisent à la fois la difficulté qu'éprouve notre société à vivre en harmonie ainsi que l'isolement qui submerge progressivement jeunes et vieux quand tout se transforme et que l'individualisme prend le pas sur une approche collective de notre espace de vie...

"Les crocs" de Michel Wagner - Ed. Feuilles Beauchesne

Est-il bon ? Est-il mauvais ? L'un ou l'autre, bon ou mauvais, c'est l'homme. L'homme, le fusil à la main, pour la chasse ou pour la guerre, le couteau à la main pour les basses besognes ou pour couper son pain. Or c'est cette main qui caresse, qui flatte ou qui console, comme l'oeil vise pour tuer, ou s'émeut, ou les deux à la fois. En dix-sept nouvelles et récits, Michel Wagner, balançant du sourire franc à l'émotion la plus vive, dessine le tableau d'un monde où les personnages, d'un côté terribles et grotesques, de l'autre candides et poignants, ont tous bon appétit. Bon appétit de vie.

"Le Maitre de la vigne" de Willy Deweert - Ed. Mols/Collection Autres Sillons

« Je suis né à Berlin le 22 août 1921... » Ainsi débute le récit de la vie de Nicolas Rambert, moine de l'abbaye bénédictine de Saint-Maur. D'abord nazi fanatique, devenue meurtrier par nécessité, cet amateur d'art et restaurateur de génie fuit l'Allemagne. A Zurich, il offre ses services à Helga Strausser, directrice d'une galerie pour le compte d'un groupe bancaire du même nom. Victime du chantage d'Helga, véritable incarnation du mal, il est contraint de devenir son homme de main. Après quinze ans passés à la National Gallery, c'est une expérience intérieure d'une rare intensité qui le conduit au monastère. S'ensuivent quarante années de sécheresse spirituelle et de culpabilité. Pour l'aider, le père abbé lui enjoint d'écrire le récit de sa vie. Ce roman étrange à plus d'un titre pose deux questions fondamentales : le mal peut-il servir le bien, un fil rouge relie-t-il les événements successifs de l'existence de chaque être humain lui conférant son unicité et son sens ? Dans ce nouveau thriller mystique, dont il est l'inventeur, Willy Deweert nous entraîne aux frontières de l'indicible, là où la contemplation prend le relais de la parole.

"Dis est-ce que ça repousse les ailes" de Brigitte Jacques L. -Ed. Fildélité Jeunesse

Chacun redécouvre " ses paysages " à travers ceux de ce petit livre ensoleillé et dense... Je souhaite qu'il s'envole dans toutes les directions et, comme l'oiseau, aille se poser sur les genoux de ceux et celles qui ont le goût " de l'intérieur ", de la poésie et du silence.

"Album Claudel" de Guy Goffette- Ed.La Pleiade

«S'il est un écrivain que l'image, renchérissant sur les commentaires souvent peu amènes de ses contemporains, aura plutôt desservi, c'est bien Paul Claudel. En bicorne ou tête nue, la face auréolée d'un bon sourire ou sobre et sombre comme une vertu, l'assise est sculpturale et satisfaite. Elle rappelle davantage un notaire de province que le poète souverainement marginal qu'il fut et demeure. Rien pourtant ne l'a jamais fait se détourner de l'objectif. Au contraire, Claudel a toujours l'air de s'y prêter sans vergogne, sinon sans complaisance, en familier de l'autodérision, aussi naturel en apparence dans la pose en son grand âge qu'en son adolescence, à l'heure où sa sœur Camille se faisait la main en le prenant pour modèle. Et lorsqu'il se fut, à son tour, quelque peu initié à la magie de «cet appareil à éternité qu'est la boîte photographique», il s'y adonna avec une gourmandise toute enfantine [...].
Il y a cent ans cette année, Paul Claudel inaugurait en l'illustrant d'un grand livre la naissance des Éditions Gallimard (L'Otage, mai 1911). Nous avons tenté de dégager de la masse des documents mis à notre disposition de quoi dresser un portrait rafraîchi et aussi ressemblant que contrasté de cet homme-orchestre tumultueux qui faisait danser comme personne sur les planches les images d'une vie abouchée à l'Absolu.» Guy Goffette

"Les enfants du Capitaine Grant" - Tome 2 de Alexis Nesme et Jules Verne - Ed. Delcourt

Après la Patagonie, direction l’Australie. Sur la foi du message trouvé dans une bouteille jetée à la mer, Lord Glenarvan, aidé de ses amis, poursuit la recherche du capitaine Grant naufragé. Les voici repartis pour de nouvelles aventures… Trahisons, tempêtes et autres catastrophes naturelles, rien n’arrêtera le courageux équipage dans son périple qui l’entraînera aux quatre coins du monde.

"Y a-t-il un grand architecte dans l’univers ? de Stephen Hawking - Ed. Odile Jacob

Pourquoi et comment l'Univers a-t-il commencé ? Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Quelle est la nature de la réalité ? Comment expliquer que les lois naturelles soient aussi finement ajustées ? Et nous, pourquoi donc existons-nous ?
Longtemps réservées aux philosophes et aux théologiens, ces interrogations relèvent désormais aussi de la science. C'est ce que montrent ici avec brio et simplicité Stephen Hawking et Leonard Mlodinow, s'appuyant sur les découvertes et les théories les plus récentes, qui ébranlent nos croyances les plus anciennes.
Pour eux, inutile d'imaginer un plan, un dessein, un créateur derrière la nature. La science explique bel et bien à elle seule les mystères de l'Univers.
Des réponses nouvelles aux questions les plus élémentaires : lumineux et provocateur !
Le premier ouvrage important de Stephen Hawking depuis dix ans.

"Soda –L’intégrale -Tome 1" de Giannotti et Warmant - Ed. Dupuis/Collection Magnum

Ce volume reprend les 4 titres suivants : "Un ange trépasse", "Lettres à Satan", "Tu ne buteras point", "Dieu est mort ce soir".

Faux pasteur à la maison mais vrai flic dans les rues de New York, David Solomon mène une double vie depuis que sa maman s'est installée chez lui. Pour ménager la vieille dame cardiaque, il lui fait croire qu'il mène la vie paisible d'un pasteur de quartier... Pas évident, quand on passe sa vie à traquer le crime et la corruption dans les rues de la Grosse Pomme, la cité de tous les espoirs et de toutes les désillusions.

Entamées avec Warnant au dessin, qui réalisé les deux premiers tomes scénarisés par Tome, les aventures du flic clergyman furent reprises dès le troisième tome par Gazzotti

"Crimes" de Ferdinand Von Schrirach - Ed. Gallimard/Nouvelles

Crimes est un recueil de nouvelles relatant onze affaires criminelles. Pour son auteur, Ferdinand von Schirach, dans l'exercice de son métier d'avocat, le monstrueux fait partie du quotidien. Mais si les faits rapportés sont bien réels, l'écrivain brouille les pistes et nous introduit dans un monde fictionnel aussi fascinant qu'inquiétant. La violence des crimes est sublimée par le laconisme d'un style chirurgical dont le pouvoir d'attraction hypnotise le lecteur. Mais au-delà de la force spectaculaire d'une prose glaçante, ces récits témoignent d'une compréhension aiguë des motifs psychologiques des criminels. Tel ce mari qui assassine sa femme de manière effroyable, mais dont on découvre l'intolérable torture morale qu'elle lui avait infligée durant d'interminables années. Ou le meurtre de ce frère par sa propre soeur, qui se révèle un étonnant acte d'amour. Von Schirach, pour un coup d'essai, livre un coup de maître : entré en littérature avec ce premier recueil de nouvelles, il transcende le témoignage de sa fonction par la maîtrise souveraine du récit et une réflexion sur la valeur du fait vrai : certains, même après qu'on les a prouvés, restent à peine croyables.

"Brooklyn Noir" de Tim McLoughlin - Ed. Asphalte

Peu de boroughs de New York ont l’indépendance d’esprit et la personnalité de Brooklyn, qui reste aux yeux des Français le royaume d’Hubert Selby Jr, Paul Auster et Spike Lee. Brooklyn Noir se veut le miroir de la ville en 20 nouvelles noires, offrant un panorama des différentes communautés qui y vivent : rastas et juifs hassidiques, flics irlandais et rappeurs, Coney Island babies et gangsters de Little Odessa. Une multitude de langages, d’origines ethniques, de classes sociales, le tout pour un melting pot noir, empreint de l’inimitable atmosphère brooklynite, désinvolte et décalée.

"La faculté des rêves" de Sara Stridsberg - Ed. Le Livre de Poche

Sara Stridsberg rouvre le dossier de Valerie Solanas, cette féministe radicale qui tenta d'assassiner Andy Warhol en 1968, juste après avoir écrit le SCUM Manifesto, dans lequel elle prône la destruction du genre masculin. Nous plongeons dans le passé de V. Solanas, avec ses souvenirs obsédants : ses conversations avec sa mère, ambiguë et destructrice, le directeur de l'université de psychologie où elle a été admise, Andy Warhol lui-même et son désir obstiné de l’utiliser pour son art, ou encore la psychiatre qui la suit après sa tentative de meurtre. Et surtout son amour fou pour Cosmo girl… Provocant, poétique, drôle et tragique, un roman envoûtant.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK