Le saviez-vous ? Les années 80 c'est aussi du fric, de la frime et de la corruption !

Le saviez-vous ? Les années 80 c’est aussi du fric, de la frime et de la corruption !
2 images
Le saviez-vous ? Les années 80 c’est aussi du fric, de la frime et de la corruption ! - © MARIA BASTONE - AFP/Getty Images

Cette semaine, “The Eighties” vous emmène dans le monde de la finance ! Si vous aussi vous avez l’impression qu’on vous parle une autre langue quand vous entendez les mots “spéculation”, “crise financière”, ou encore “Wall Street”, ce 6e épisode est fait pour vous !

Comme toujours, la série documentaire produite par Tom Hanks, Gary Goetzman et Mark Herzog, examinera les années 80 sous toutes ses coutures pour tenter de comprendre l’impact que cette décennie a eu sur notre époque.

Après avoir vu l’influence de l’explosion du numérique sur la télévision et sur la musique, après être revenu sur l’histoire du sida, et après avoir expliqué l’époque Reagan, “The Eighties” se penche cette fois-ci sur l’économie américaine des années 80. Car après les difficultés économiques des années 70, les années 80 signent une période faste  la richesse et le matérialisme prennent une position dominante dans la culture et la politique américaines…

Et tout n’est pas rose, loin de là.

Dans cet épisode, les obligations à haut risque, les aides financières et Wall Street donnent le ton. Car cette décennie n’est pas juste celle de Madonna, de Michael Jackson et des paillettes disco ! C’est aussi celle de la spéculation financière, de la crise des Savings and loan et de la corruption omniprésente. Un peu moins rigolo, mais très intéressant.

Vous découvrirez aussi à travers cet épisode que ce monde financier a eu un impact indéniable sur la culture américaine.

Sans vouloir vous spoiler, citons par exemple l’écrivain et journaliste Tom Wolfe qui a publié en 1987 "Le bûcher des vanités". Ce premier roman est devenu très rapidement un best-seller mondial. Et pour cause : en racontant l’histoire d’un golden boy de Wall Street qui perd sa femme, son travail et ses amis après avoir été accusé d’un crime contre un jeune Noir sans histoire originaire du Bronx, Tom Wolfe dépeint bien les enjeux d’argent et de pouvoir propres à son époque. Hé oui, c’était ça aussi les années 80 !

D’ailleurs, l’acharnement médiatique et judiciaire subi par cet homme blanc et riche dont parle Tom Wolfe n’est pas sans rappeler les banquiers Michael Milken, Ivan Boesky et Charles Keating qui furent condamnés pour délit d’initiés. Une grosse affaire qui a fait beaucoup de bruit à l’époque, et qui a même inspiré le film culte "Wall Street d’Oliver Stone, sorti en 1987.


Vous en voulez encore ? Vous voulez devenir incollable sur les années 80, mieux comprendre le monde d’aujourd’hui, et ne plus avoir de boutons partout quand quelqu’un tente de vous expliquer l’économie américaine ? Alors rendez-vous sur la Trois ce mercredi 14 août à 21h05 pour ce 6e épisode de “The Eighties” intitulé “Le fric, c’est chic”.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK