RTBF .be

Le Classique en Prime : une soirée en compagnie de Maurice Béjart - RTBF Le meilleur du classique

Le Classique en Prime : une soirée en compagnie de Maurice Béjart

  • Ce vendredi 12 janvier, La Trois et Musiq'3 vous proposent une soirée exceptionnelle en compagnie d'un des plus grands danseurs et chorégraphes du 20e siècle. Au programme, le documentaire "Béjart, l'âme de la danse", réalisé par Henri de Gerlache et Jean de Garrigues et ensuite, le magnifique spectacle chorégraphié sur des chansons de Jacques Brel et Barbara. Deux rendez-vous d'exception à ne pas manquer ce vendredi à partir de 21h10 sur La Trois.

    Documentaire "Béjart, l'âme de la danse"

    Maurice Béjart est sans nul doute le créateur qui a permis à la danse de s’ouvrir au plus grand nombre. A travers quelques ballets emblématiques, des archives inédites et des témoignages actuels, le processus créatif de cet homme aux visages multiples se dévoile. Un homme qui a marqué de son empreinte un siècle et l’âme de la danse à tout jamais.

    A travers un décryptage des ballets les plus emblématiques de Maurice Béjart, ce film documentaire, truffé d'archives inédites et de propos actuels, tente d'approcher au plus près le processus de création du chorégraphe le plus prolifique du 20ème siècle et ce qu'il a laissé comme trace indélébile dans le monde de la danse.

    Jusqu'à ses derniers jours à Lausanne, Maurice Béjart a vécu pour la danse, sans cesse en recherche, avec ses danseurs, entièrement dédié à son art qu'il estimait exigeant, total et populaire à la fois. De " Symphonie pour un homme seul " en 1955 jusqu'au " Tour du monde en 80 minutes " en 2007, Béjart crée plus de 300 ballets, travaille avec des milliers de danseurs et donne à voir ses créations à des millions de personnes à travers le monde. Devant l'impossibilité de tout raconter, nous nous arrêtons sur quelques fulgurances comme " Le sacre du printemps " en 1959 à Bruxelles, " Messe pour le temps présent " qui signe le débarquement de la danse en Avignon en 1966, le " Boléro " et la révélation de la danse masculine dans les années 70 ou encore " Le presbytère " en Suisse, sans oublier la création de Mudra, l'école de tous les possibles. Au cœur de ce parcours, nous nous attardons plus longuement sur le processus de création. Car c'est en studio, au travail au plus près de ses danseurs, que se révèle Maurice Béjart dans toute sa complexité et sa volonté d'aller toujours plus loin dans l'exploration de l'art chorégraphique.

    Un film documentaire écrit par Henri de Gerlache et réalisé par Henri de Gerlache et Jean de Garrigues

    Béjart, Brel et Barbara

    Le Classique en Prime : une soirée en compagnie de Maurice Béjart

    Le Classique en Prime : une soirée en compagnie de Maurice Béjart - © Tous droits réservés

    Le film, tout en délicatesse, réalisé par France Brel, vous entraîne dans une chorégraphie de Maurice Béjart composée sur treize chansons de Brel et Barbara, et dansée par la troupe du Béjart Ballet Lausanne. Un spectacle filmé dans la ville suisse en avril 2005. A découvrir sur La Trois à 22h15, à la suite du documentaire "Béjart, l'âme de la danse".

    Depuis 35 ans, BARBARA, mon amie fidèle, ma sœur, me disait "Je suis la lumière noire !" et je fis une chorégraphie sur L’Aigle noir. Ensuite dans un film long métrage Je suis né à Venise, elle interprétait le rôle principal, la Nuit lumineuse et Jorge Donn était le Soleil. J’ai connu BREL à Bruxelles, où je vivais à l’époque avec ma compagnie, alors qu’il jouait L’Homme de la Mancha au Théâtre Royal de la Monnaie. Il me disait: "Un jour on fera quelque chose avec Barbara et moi"…
    Maurice Béjart

    Par petites touches, le film de France Brel relie les chorégraphies de Maurice Béjart aux sentiments véhiculés par les chansons de Barbara et Brel. Et l'émotion est au rendez-vous, provoquée par la rencontre de la musique et des corps, dans un harmonieux dialogue. La caméra capte au plus près les expressions des visages, les mouvements les plus délicats, du corps, des mains. Les rythmes, les sons, les gestes se répondent à travers l'espace et le temps.

    La chorégraphie de Maurice Béjart est remarquablement servie par les deux danseurs-phare, Elisabet Ros et Gil Roman, ainsi que par toute la troupe, vibrante de gaieté dans Rosa, d'énergie dans La valse à mille temps, d'idéalisme dans Quand on n'a que l'amour, pour ne citer que ces chansons-là. Elisabeth Ros et Gil Roman ont chacun été honorés en 2005 par le prix Danza & Danza Award du meilleur danseur pour leur interprétation des rôles titres de ce ballet.  

    Chorégraphie : Maurice Béjart
    Chansons : de Jacques Brel et Barbara
    Costumes : Jean-Paul Knott
    Lumières : Clément Cayrol
    Réalisation : France Brel
    Production : les Editions Jacques Brel

    Béjart Ballet Lausanne

    Le film, tout en délicatesse, réalisé par France Brel, vous entraîne dans une chorégraphie de Maurice Béjart composée sur treize chansons de Brel et Barbara, et dansée par la troupe du Béjart Ballet Lausanne. Un spectacle filmé dans la ville suisse en avril 2005. A découvrir sur La Trois à 22h15, à la suite du documentaire "Béjart, l'âme de la danse".

    Béjart, l'âme de la danse

    Maurice Béjart est sans nul doute le créateur qui a permis à la danse de s’ouvrir au plus grand nombre. A travers quelques ballets emblématiques, des archives inédites et des témoignages actuels, le processus créatif de cet homme aux visages multiples se dévoile. Un homme qui a marqué de son empreinte un siècle et l’âme de la danse à tout jamais.

    Voir
  • Béjart Ballet Lausanne

    • Cliquez pour visionner

      Béjart Ballet Lausanne

    • Cliquez pour visionner

      Béjart, l'âme de la danse

Direct Vidéo

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles