RTBF .be

Laissez bronzer les cadavres : le western psychédélique de Cattet et Forzani ! - RTBF Tellement cine

Laissez bronzer les cadavres : le western psychédélique de Cattet et Forzani !

  • Le duo formé par Hélène Cattet et Bruno Forzani revient pour un nouveau tour de force en adaptant pour la première fois un roman...

    Au commencement, il y avait Amer. Fortement influencé par le cinéma italien des années 70, ce premier long-métrage est un hommage au Giallo (film policier où l'horreur stylisée flirte avec un érotisme morbide) dans lequel Cattet et Forzani ajoute une bonne dose de post-modernisme pour une expérience visuel et sensoriel qui fera dire à Quentin Tarantino lui-même qu'il s'agit de l'un des meilleurs films de 2010, année de sa sortie.

    En 2013, le duo poussera encore plus loin leur exploration du rapport de l'image au son et des sensations qu'ils provoquent chez le public en mettant en scène L'Étrange couleur des larmes de ton corps. Métrage déstructuré où le récit compte moins que l'expérience de ressenti du spectateur, ce second essai confirme le talent d'Hélène et Bruno et leur maîtrise de l'image et du son. En deux longs-métrages, ils se sont imposés comme des auteurs fortement influencés par l’esthétique du Giallo et du western, mariant bobines expérimentales et mise en scène extrêmement affûtée tout en apportant une fraîcheur et une nouvelle pierre à l'édifice du cinéma dit de genre.

    Laissez bronzer les cadavres : un nouveau défi pour le duo

    Après Amer et L'Étrange Couleur des larmes de ton corps, Hélène Cattet et Bruno Forzani présentent Laissez bronzer les cadavresUn titre énigmatique pour un véritable OVNI cinématographique made in Belgique (même si le duo est français d'origine, ils sont belge d'adoption). Pour la première fois, le duo s'essaye ici à l'adaptation d'un roman (Laissez bronzer les cadavres ! écrit par Jean-Patrick Manchette) et réputé comme inadaptable à l'écran. Il n'en fallait pas plus à Cattet et Forzani pour se lancer dans le défi et de transposer le livre à l'écran tout en n'oubliant pas d'y coller leur propre patte. Car oui, quel intérêt de mettre en image un roman existant si ce n'est pas pour y apporter son propre regard de cinéaste ?

    C'est là que le film surprend car, avant d'être une adaptation, Laissez bronzer les cadavres est un pur film de Bruno et Hélène. On y retrouve leur style énoncé plus haut avec une nouvelle donnée puisqu'ils s'éloignent du Giallo pour s’inspirer à la fois du cinéma policier à tendance film noir et du western spaghetti, le tout dans une ambiance électrique sous la chaleur méditerranéenneEntre hommage cinéphile au cinéma de genre des années 70 et maestria technique éblouissante, ces amoureux de la Belgique démontrent une fois encore toute l’étendue de leur talent dans un film brillant qui sonne comme une véritable déclaration d’amour au cinéma ! 

    Voir

En direct

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles