La Trois vous emmène chaque vendredi soir au spectacle!

Puisque nous sommes confinés et qu’il nous est impossible de sortir, les pièces de théâtre s’invitent chez nous.

Installez-vous confortablement dans votre canapé et assistez à des concerts ou des pièces de théâtre comme si vous y étiez. Pas besoin de sortir le grand jeu, La Trois s’occupe de tout.

Les 27 mars et 3 avril à 21h05, c’est au théâtre que vous partirez d’abord. Au programme, une enquête policière inquiétante avec "L’assassin habite au 21" de Stanislas-André Steeman et un tête-à-tête savoureux avec "Conversations avec ma mère" qui réunit sur scène Jacqueline Bir et Alain Leempoel.

Le vendredi 27 mars : L’Assassin habite au 21

Sept victimes en deux mois et demi, sept crânes fracassés. Londres est terrorisée par un mystérieux assassin qui signe ses crimes en abandonnant un bristol au nom de Mr Smith sur les lieux. Scotland Yard se casse les dents sur cette affaire jusqu’au jour où un certain Toby Marsh leur dit avoir vu Mr Smith entrer au 21 Russel Square… C’est là qu’habiterait l’assassin !

Dès la première scène, on se croirait embarqué dans une partie de Cluedo grandeur nature, avec le Colonel Moutarde et Madame Pervenche. Mais non, il s’agit bien de l’œuvre de Stanislas-André Steeman. Ce maître du suspense belge réussit dans sa pièce à créer une atmosphère inquiétante. L’angoisse monte au fur et à mesure que l’enquête avance. Les pensionnaires du 21 Russel Square, qui tous semblent cacher quelque chose, sont suspectés à tour de rôle.

Maître incontestable du roman policier, au même titre que Georges Simenon et qu’Agatha Christie, Stanislas-André Steeman se distingue par son humour, sa précision narrative et la finesse de ses analyses psychologiques. " L’assassin habite au 21 " est un véritable chef-d’œuvre policier. Ce sont quatorze comédiens formidables qui incarnent autant de personnages énigmatiques, malgré leur apparente normalité.

AUTEUR : Stanislas-André Steeman

ADAPTATION : Fabrice Gardin

CAPTATION : Théâtre des Galeries en 2008

REALISATION : Coralie Pastor (RTBF)

PRODUCTION : Philippe Longtain

DISTRIBUTION : Patrick Brüll (Le commissaire Strickland), Fabrizio Rongione (Ginger Lawson), Hervé Guerrisi (L’inspecteur Fuller), Tristan Moreau (L’inspecteur Harris), David Leclercq (Toby Marsh / Dr Hancock), Manuela Servais (Mrs Valérie Hobson), Stéphanie Blanchoud (Mary), Alexandre von Sivers (Major Fairchild), Freddy Sicx (Dr Hyde), Didier Colfs (Mr Collins), Jean-Marc Delhausse (Mr Andreyew), Colette Sodoyez (Miss Holland), Toni d’Antonio (Pr Lalla-Poor), Ronald Beurms (M. Durand / L’inspecteur Storey)

Le vendredi 3 avril : Conversations avec ma mère

Tendre et hilarant duel entre une mère et son fils. Un huis clos plein d’humour et d’émotion qui met en scène, avec une étonnante justesse, la vie elle-même avec son lot de bonheurs, de jalousies, de moments forts et de retournements. Avec Jacqueline Bir et Alain Leempoel : un duo complice qui fonctionne à merveille.

Mama a 82 ans, le verbe haut et la répartie facile ; son fils Jaime, qui a toujours été son petit garçon… en a quand même 50 !

Elle se débrouille toute seule dans un appartement prêté par son fils. Lui mène une vie confortable avec sa femme, ses enfants et sa belle-mère (que Mama ne supporte pas !) dans une belle villa. Jusqu’au jour où Jaime est licencié…

Bouleversantes et terriblement drôles, ces Conversations mettent en exergue la tendresse et l’espièglerie d’une mère avec son fils, l’amour qu’ils se portent dissimulé sous de la pudeur, et prônent le partage et la liberté en réponse aux débâcles.

C’est l’état d’une société que l’auteur interroge ici à travers les conversations entre une mère âgée et son fils : la situation de l’Argentine en 2001, l’engagement individuel, l’éloignement des générations, n’est pas sans rappeler l’Europe d’aujourd’hui.

AUTEURS : Santiago Carlos Ovés et Jordi Galcerán d’après le scénario du film Conversationes con mama de Santiago Carlos Ovés
VERSION THEATRALE : Jordi Galcerán
TRADUCTION FRANCAISE : Dyssia Loubatière

MISE EN SCENE : Pietro Pizzuti
COMEDIENS : Jacqueline Bir, Alain Leempoel

Enregistrée au Centre culturel d’Auderghem en novembre 2017.

  • Rendez-vous le vendredi 27 mars et le vendredi 3 avril à 21h sur La Trois.

"Ce soir je sors chez moi", vous aussi ?

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK
Friends
en direct

La Deux

Friends

Celui qui avait une belle bagnole