RTBF .be

La star mondiale de l'art contemporain, Marina Abramović dans notre taxi ! - RTBF Hep taxi

La star mondiale de l'art contemporain, Marina Abramović dans notre taxi !

  • Marina Abramović est une des artistes contemporaines les plus exceptionnelles ! Madonna ou encore Lady Gaga comptent parmi ses plus grands fans. Tout son art s’exprime par son corps qu’elle manie avec audace pour défier son public. Provocante ou courageuse, géniale ou folle ? Qu’importe, Marina ne cherche pas à être dans la norme mais bien à suivre son instinct.

    Ce qui frappe d’emblée chez Marina, c’est son audace artistique qui vous transperce indéniablement au plus profond de vous-même. Que vous soyez choqué ou admiratif, quelque chose se passe. Par son art, Marina Abramović défie le public et si la violence doit être présente, elle le sera. Parce qu’elle joue avec les limites, Marina apparaît comme dérangeante aux yeux de certains. Mais si elle le fait, c’est dans le but de nous réveiller et de nous conscientiser.

    Là où tout commence : l’enfance

    Si vous aviez eu une enfance heureuse, seriez-vous devenue une artiste ? " lui demande Jérôme. " C'est terrible car vous n'avez pas de matière à exploiter dans ce cas-là. Vous savez, le bonheur est ennuyant à la longue. Heureux, heureux, et puis quoi ? " répond-elle.

    Née à Belgrade en Yougoslavie, Marina connaît une enfance difficile. Son éducation est stricte et démunie d’amour. Ses parents se disputent sans cesse et finissent par divorcer. Sa relation avec sa mère est particulièrement compliquée. Elle lui impose des restrictions démesurées. L’art est son refuge, seul passe-temps auquel sa mère la laisse se livrer.

    Son passé si douloureux soit-il, lui a forgé son caractère. À 7 ans, elle savait déjà ce qu’elle voulait : devenir une artiste. " Je pense que j'ai eu une chance incroyable car j'ai tout de suite su. " raconte-t-elle.

    Le déclic : faire un avec son public

    Sa toute première performance, c’est " Rythme10 ". Basée sur un jeu de picole slave, elle plante un couteau entre chacun de ses doigts le plus rapidement possible. Elle enregistre ses cris quand elle se coupe. Elle passe la bande son et laisse les spectateurs seuls. Et là, c’est le déclic ! Voir son public pétrifié face au risque qu’elle prend, lui donne une impression de communion avec ce dernier. Marina a trouvé son vecteur d’expression : son corps !

    Ulay : son alter ego masculin

    Une personne marquera son parcours professionnel, Ulay. Ulay et Marina partagent le même goût pour l’art extrême, lui aussi fait de son corps une œuvre d’art. Quand ils se rencontrent, c’est le coup de foudre ! Ils formeront un couple mais aussi un duo artistique. Ils voyagent partout dans le monde et réalisent des performances toutes plus audacieuses les unes que les autres. Leur histoire durera 12 ans.

    La consécration ultime : « The artiste is present »

    Marina poursuit sa carrière en solo. En 97, elle remporte un prestigieux titre, celui du Lion d’or de la biennale de Venise avec " Balkan Baroque ". Dans cette performance, elle récure des os de bovins sanglants pour symboliser la guerre des Balkans.

    Mais il faudra qu’elle attende ses 64 ans pour atteindre le summum de sa carrière avec sa rétrospective présentée au MOMA : "The artist is present". Cette performance est la plus ardue qu’elle ait réalisée ! Pendant 3 mois, elle reste assise 8 heures par jour, 6 jours sur 7, sur une chaise sans accoudoir ! Habillée en robe rouge, elle est silencieuse, seul son regard communique avec son public qui, un a un, s’installe sur la chaise face à elle.

    Combien de personnes se sont assises en face de vous ? " questionne Jérôme. " Le musée a recensé 850 000 visiteurs, ce qui est le plus grand nombre jamais enregistré pour un artiste ! " rétorque-t-elle. Certains dormaient même devant le musée pour la voir. Des stars telles que Lady Gaga, James Franco ou encore Sharon Stone sont venues. Ulay est lui aussi passé. Touchée par sa présence, Marina a d’ailleurs craqué. Les larmes aux yeux, elle rompt les règles de la performance et lui tend les mains qu’il a prises dans les siennes.

    Après cette expérience Marina n’était plus la même personne. Avoir un public d’une telle taille lui a fait comprendre qu’il ne s’agissait plus d’art mais d’autre chose de bien plus fort, celui de l'amour inconditionnel de parler à des étrangers. Il s'agit de nous en tant qu'humains, où allons sur cette terre ? D'où venons-nous ? "

    Aujourd’hui, Marina Abramović veut transmettre son savoir, c’est pourquoi elle a créé un projet dont le but est d’apporter son expertise aux centres culturels du monde entier.

    Marina Abramović est bien plus qu’une artiste. Son parcours incroyable fait d’elle une personne unique en son genre. La rencontre entre elle et Jérôme ne vous laissera pas indifférent. Rendez-vous ce dimanche sur la Deux à 23h20 et sur RTBF Auvio.

    Voir
    • Cliquez pour visionner

    • Cliquez pour visionner

    • Cliquez pour visionner

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles