"La lutte des classes" : une comédie sociale avec Édouard Baer et Leïla Bekhti

Sorti en 2019, La lutte des classes révèle les failles du système éducatif français dans une comédie sincère et divertissante. À voir lundi 12 avril à 20h35 sur La Une et en replay sur Auvio.

Représentation exemplaire du couple bobo-gaucho, Sofia et Paul quittent leur petit appartement parisien pour une maison à Bagnolet, en banlieue. Brillante avocate d’origine maghrébine et musicien blanc punk-anarchiste, ils placent leur fils de 9 ans, Corentin, à l’école Jean-Jaurès. Fier de voir leur fiston baigner dans une mixité sociale, le couple est vite mis face à ses propres contradictions lorsque les amis de Corentin sont envoyés dans le privé et que leur garçon devient le seul blanc de l’école. Chamaillé par les autres élèves pour sa différence, "Coco" se renferme sur lui-même. Malgré leurs inquiétudes, Sofia et Paul vont-ils continuer à vivre en conformité avec leurs grands idéaux sociaux ?

L’origine du film

Cinquième long-métrage de Michel Leclerc (Le nom des gens, Télé Gaucho), La lutte des classes est directement inspiré de l’histoire du réalisateur et de sa femme, la scénariste Baya Kasmi. "Comme Sofia et Paul, on a vécu à Bagnolet, pendant dix ans, dans une petite maison avec jardin, et puis notre fils a commencé à avoir des problèmes à l’école, ça nous a plongé dans une grande angoisse, un dilemme intime. C’était en 2015, au moment de Charlie, dans cette même école où j’ai tourné La lutte des classes…" Le film a en effet été tourné à Bagnolet et au sein de l’école Jean-Jaurès. Beaucoup d’habitants de la commune ont d’ailleurs été figurants dans le film. "J’essaie au maximum d’impliquer les gens de Bagnolet dans le film", avait expliqué le réalisateur français au Parisien.

Michel Leclerc pose ici de grandes questions qu’il arrive à traiter avec légèreté et humour dans une comédie qui n’a pas peur de l’auto-dérision et de l’ironie. Un ton mi-désopilant, mi-dramatique que Édouard Baer et Leïla Bekhti interprètent à merveille. Quant au petit Tom Levy dans le rôle de Corentin, il trouve ici son premier rôle au cinéma.

La lutte des classes, lundi 12 avril à 20h35 sur La Une. Disponible en replay pendant 30 jours sur Auvio.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK