RTBF .be

"L'homme qui ne voulait pas être coupable" et "Thérapie mortelle" - RTBF Devoir d enquete

"L'homme qui ne voulait pas être coupable" et "Thérapie mortelle"

  • Entre un assassinat sordide à Bastogne et une thérapie mortelle, 2 enquêtes judiciaires au cœur de notre société. A découvrir dans Devoir d'enquête, ce mercredi 25 avril, dès 20h20 sur la Une

    "L'homme qui ne voulait pas être coupable"

    David Giner et Muriel Slachmuylders, la victime

    David Giner et Muriel Slachmuylders, la victime - © Tous droits réservés

    David Giner a-t-il été condamné à tort ? L’homme a été jugé, il y a un an, pour l’assassinat, deux ans plus tôt à Bastogne, d’une dame qu’il connaissait vaguement.

    Pour cet assassinat sordide, David Giner, 27 ans au moment des faits, a écopé de vingt ans de prison. Depuis il continue à clamer son innocence. Il affirme qu’il n’a pas bénéficié d’une Justice équitable. Il a été jugé par un tribunal correctionnel et pas par un jury d’Assises, comme 130 autres accusés en 2016 et 2017, parce qu’une nouvelle loi le permettait. Son sort a été scellé en deux journées par des juges professionnels. Alors qu’en assises, 12 citoyens se seraient penché sur son histoire durant deux ou trois semaines.

    Cette loi qui l’autorisait a été déclarée anticonstitutionnelle en décembre dernier et les procès en Assises ont repris. Mais pour tous ceux qui ont été jugés ces deux années-là, c’est trop tard ! On ne reviendra pas en arrière…Pourtant quelques observateurs ont aujourd’hui encore des doutes sur sa culpabilité…Alain Vaessen et Charlotte Collin ont refait l’enquête de Bastogne.

    Un Devoir d’enquête d' Alain Vaessen et Charlotte Collin. Mercredi 25 avril, dès 20h20 sur la Une          

    "L'homme qui ne voulait pas être coupable" (extrait)

    "Thérapie mortelle"

    Domizzio Danieli, est décédé des suites d’un cancer au cerveau

    Domizzio Danieli, est décédé des suites d’un cancer au cerveau - © Tous droits réservés

    Domizzio Danieli, est décédé des suites d’un cancer au cerveau. Il aurait refusé les traitements proposés par les médecins sur les conseils de son “thérapeute”. Ce thérapeute "Didier. F" est aujourd’hui inculpé d'exercice illégal de l'art de guérir.  Le procès de ce praticien de la " Biologie totale " va prochainement s’ouvrir devant le Tribunal correctionnel de Charleroi. 

    Talissa, la fille de Domizzio veut comprendre comment son père en est arrivé là.  Comment un homme d’affaire cartésien, avec la tête sur les épaules, à la tête d’une entreprise florissante, a-t-il pu se laisser convaincre par des théories fumeuses ?  Aujourd'hui, la jeune femme tente d’obtenir justice et espère faire éclater la vérité. 

    Mais qui est "Didier.F". ? Ce thérapeute qui vante les mérites d’une médecine alternative qui guérirait les maladies par la pensée ?  La “biologie totale a-t-elle influencéé le choix thérapeutique de Domizzio ?

    Pour répondre à ces questions, “Devoir d’enquête” s’est procuré des documents exceptionnels :   les enregistrements des dernières conversations de Domizzio et notamment un échange très éclairant avec son thérapeute.  

    Un Devoir d’enquête de Catherine Lorsignol et Jean De Waele. Mercredi 25 avril, dès 20h20 sur la Une                 

    Thérapie mortelle (extrait)

    Voir
  • "L'homme qui ne voulait pas être coupable" (extrait)

    • Cliquez pour visionner

      "L'homme qui ne voulait pas être coupable" (extrait)

    • Cliquez pour visionner

      Thérapie mortelle (extrait)

En direct

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles