L’Amaranthus cruentus ‘Velvet Curtains’, une queue de renard pourpre pour les massifs

Une plante annuelle du plus bel effet dans les massifs, les pots ou dans les bouquets.

D’un point de vue visuel, il existe deux types d’amarante. Certaines ont un port retombant d’autres, comme l’Amaranthus cruentus, possèdent un épi floral dressé. Le Velvet Curtains est vraiment spectaculaire pour sa couleur pourpre de la tête aux pieds. Ses feuilles sont grandes, fortement veinées, d’un pourpre argenté surtout en plein soleil. Elles s’épanouissent sur le pourtour d’une tige épaisse, pourpre elle aussi mais plus rouge et plus lumineuse. Et enfin l’épi floral bien dressé rouge sombre apparaît au milieu de l’été et dure jusqu’en automne.

Associez-le des roses de texture veloutée, rouge bien sûr, le feuillage presque noir d’un Lagestroemia et quelques dahlias pour renforcer l’aspect exotique.

Les Amaranthus sont des plantes annuelles qui craignent le froid et à semer au chaud à l’intérieur au mois de mars. Les plantules seront repiquées au jardin après les derniers gels (mi-mai).

2 images
L’Amaranthus cruentus ‘Velvet Curtains’associé à un rosier velouté © D.R.

 

Une plante potagère

Saviez-vous que l’amarante est avant tout un légume que l’on consomme depuis la nuit des temps en Amérique centrale et qui a le goût de l’épinard un peu poivré ? Et qu’elle est d’une richesse nutritive spectaculaire : protéines végétales, minéraux, vitamines, fer, calcium, antioxydant. Si les Européens ne la connaissent que pour sa valeur ornementale, comparée au maïs ou à la tomate, c’est que l’amarante était largement utilisée dans les rituels religieux aztèques, ce qui ne plaisait pas du tout aux missionnaires venus évangéliser ces pauvres petits Indiens.

Ironie du sort, l’amaranthe n’est quasi plus consommée dans son pays d’origine mais bien en Inde et au Népal car c’est une plante d’avenir. Contrairement à l’épinard qui redoute la forte chaleur, l’amaranthe l’adore et a besoin du plein soleil, ce qui explique son grand succès dans les pays chauds.

Francis partage avec nous une recette simple qui vient de Bangalore dans le sud de l’Inde et qui est très rafraîchissante en cas de canicule. : Le HASHI

Les ingrédients pour le HASHI

  • 4 poignées de jeunes feuilles d’amaranthe
  • ¾ tasse de yaourt épais (genre yaourt grec, pas du light)
  • 1 tasse de noix de coco râpée
  • 1 ou 2 piments verts (optionnel)
  • 1 cuillère à soupe de graines de sésame noir
  • Huile de coco
  • ½ cuillère à soupe de graines de moutarde noire

La préparation

  1. Prenez quatre bonnes poignées de feuilles d’amarante que vous cuisez à la vapeur. Pas trop longtemps, les feuilles doivent simplement flétrir.
  2. Mélangez-les avec le yaourt épais et à une tasse noix de coco râpée. Ajoutez les grains de sésame noir qui donne à l’ensemble un petit goût de noisette.
  3. Dans une poêle, faites frire les graines de moutardes quelques secondes dans une lampée d’huile de coco. Elles doivent éclater pour révéler toute leur saveur.
  4. Versez-les sur le yaourt et servez immédiatement. A déguster avec du pain de seigle ou même des tortillas chips.

 

Un reportage à voir ce dimanche à 13H35 sur la Une et sur Auvio.

Jardins & Loisirs est disponible en version sous-titrée.

 

Newsletter Tv - Jardin & Loisirs

Recevez chaque mois un condensé de l'actualité des travaux au jardin. Au menu: conseils pratiques, agenda des sorties, bricolages sympas.

OK
Les mini-soigneurs
en direct

La Trois

Les mini-soigneurs

Visite de courtoisie