L'enfer du Goulag, la réalité des camps répressifs soviétiques

Goulag, camps répressifs soviétiques
Goulag, camps répressifs soviétiques - © Tous droits réservés

Elodie de Sélys vous emmène dans la Sibérie du XXe siècle pour découvrir toutes les facettes de la réalité du goulag soviétique. A la fois outil radical de purge sociale et politique, vitrine idéalisée et mensongère de la rééducation des détenus et machine économique productiviste impitoyable, les goulags ont causé la mort de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants.

Système répressif et criminel dont l'ampleur et la longévité sont exceptionnelles, le Goulag est un phénomène historique majeur du XXe siècle.

Créés en 1918, les camps soviétiques connaissent leur apogée au début des années 50. Près de 500 complexes concentrationnaires ont au total enfermé en 40 ans, 20 millions de personnes innocentes, désignées coupables (un adulte sur six a connu le camp ou la déportation). L'archipel du Goulag ainsi que l'a dénommé l'écrivain Alexandre Soljenitsyne s'étend sur des milliers de kilomètres de la Mer Blanche à la Mer noire, de Moscou à Vladivostok, du cercle arctique, à l'Asie centrale.

Il a été  à la fois un outil radical de purge sociale et politique ; une vitrine idéalisée et mensongère de la rééducation des détenus ; une machine économique productiviste impitoyable qui ont causé la mort de milliers d'hommes de femmes et d'enfants. Longtemps fasciné par le mythe révolutionnaire, l'occident a mis des années à prendre la mesure de la réalité du goulag soviétique.

"Goulag, une histoire soviétique"  à voir dans Retour aux sources le samedi 18 janvier dès 21h05 sur la Trois. Et pour en parler en plateau, Elodie recevra les historiens Joël Kotek et Aude Merlin. 

Et aussi

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK