France chef Belgique / Bande annonce et Vidéo

Une téléréalité culinaire inédite présentée par Armelle, en première mondiale sur la RTBF ! Un match au sommet : deux chefs étoilés, deux équipes, deux nations. Un affrontement stratégique pour l’honneur, pour le goût !

 

Christophe Pauly, chef du restaurant belge étoilé « Le coq aux champs » à Soheit-Tinlot (Région liégeoise) et Laurent Peugeot, chef du restaurant français étoilé « Le Charlemagne » à Pernand-Vergelesses (près de Beaune) vont s’affronter dans un match franco-belge en 3 services : entrée, plat et dessert.

Le match se déroulera dans les cuisines du « Comme chez soi », sous l’œil vigilant de Lionel Rigolet !

Présentation des chefs

Deux chefs étoilés au sommet de leur art vont devoir réaliser un 3 services (entrée, plat, dessert) à partir d’un panier de 70 ingrédients tenus secrets jusqu’au soir du match et soigneusement sélectionnés par Lionel Rigolet du « Comme chez soi ».

 

Les deux chefs en lice se répartiront les ingrédients à tour de rôle et un à la fois. Cette partie d’échec qui lance le jeu est décisive, car tous les ingrédients choisis devront impérativement être utilisés. Il est aussi évident que les deux opposants pourront se piéger s’ils lisent mutuellement dans leurs jeux. Après le partage, les chefs et leurs brigades respectives se lanceront dans la réalisation de leurs recettes.

 

En salle, un jury composé de 27 personnes – 9 chefs étoilés (dont certains ont participé à la première saison de Comme un chef !), 9 journalistes, 9 personnalités passionnées de gastronomie – jugera au fur et à mesure les plats de chaque chef. A chaque étape et à chaque victoire, le chef qui s’est distingué comptabilisera un point ; le gagnant étant bien sûr celui qui aura totalisé le plus de points au sortir de la joute.

 

Ce premier match oppose Laurent Peugeot, chef étoilé du Charlemagne à Pernand-Vergelesses en Bourgogne à Christophe Pauly, le chef du Coq aux champs à Soheit-Tinlot. Point de vue des écoles, Laurent a fait ses classes chez Jacques Lameloise, un trois étoiles bourguignon. Au cœur des vignobles, le restaurant de Laurent Peugeot surprend, rappelant étrangement l’Asie et plus particulièrement le Japon où le jeune chef a travaillé quatre ans, s’initiant aux techniques nippones. Très attentif au dressage, il marie produits bourguignons et dépaysement. Christophe quant à lui n’est pas en reste... car ce n’est autre que Michel Troisgros qui l’a pris sous son aile. Tantôt inattendu, tantôt audacieux, libre mais respectant le produit initial, Christophe Pauly propose des menus qui sont de véritables feux d’artifices. Ayant l’esprit de compétition, les deux chefs ont accepté d’emblée de relever le défi et de défendre les couleurs de leur drapeau.
Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK