Fahim : L'itinéraire d'un enfant surdoué

Fahim : L’itinéraire d’un enfant surdoué
3 images
Fahim : L’itinéraire d’un enfant surdoué - © Tous droits réservés

Alors que le Bangladesh connaît une forte instabilité politique, Nura, qui craint pour la sécurité de son fils Fahim, décide de quitter avec lui leur pays natal pour la France. 

Arrivés à Paris, sans repère, sans connaître un mot de français, commence pour le père et le fils un long parcours semé d’embûches pour obtenir l’asile politique.

Leur planche de salut c’est le don de Fahim pour les échecs et la rencontre avec Sylvain, l’un des meilleurs professeurs d’échecs en France, mais très fort en gueule !

Leur rencontre ne sera pas de tout repos. Elle sera pleine de promesses...

Une histoire vraie.

Pour ce film, tout a commencé par une soirée devant la télévision, un 14 février 2014. Le réalisateur Pierre François Martin-Laval, dit PEF, regarde l’émission de Laurent Ruquier, On n’est pas couché.

Un jeune bangladais de 14 ans, Fahim Mohammad, y parle du livre " Un Roi clandestin " (Editions Les Arènes) qui vient de sortir en librairie et qu’il a coécrit avec Sophie Le Callennec, anthropologue de formation, et son professeur Xavier Parmentier (le Sylvain du film). Ce récit autobiographique raconte son histoire, celle d’un gamin de 8 ans qui quitte brutalement sa mère et son pays, le Bangladesh, dans l’espoir de devenir Champion d’échecs.

Fasciné et bouleversé par ce garçon qui raconte d’une voix calme et posée... PEF a aussitôt envie d’en faire un film.

Pour construire au mieux son récit, Pierre François Martin-Laval a pris quelques libertés avec l’adaptation du livre, mais l’essentiel de cet exil est bien là, avec ses hauts et ses bas, au plus près de ce qu’ont pu vivre Fahim et son père.

Un film généreux

Il y a une belle générosité dans cette histoire... une générosité que l’on doit aussi au mélange très réussi d’acteurs non professionnels et d’acteurs chevronnés.

Côté acteurs non professionnels citons tous ces jeunes ados naturels et spontanés (les jeunes membres du club d’échecs), avec parmi eux Assad Ahmed dans le rôle de Fahim. Ils sont entourés de valeurs sûres : Isabelle Nanty qui apporte toute sa fantaisie à son personnage de secrétaire du club d’échecs pleine d’humanité, et puis bien sûr Gérard Depardieu qui interprète l’entraîneur du jeune Fahim, Sylvain Parmentier alias Xavier Parmentier dans la vraie vie (aujourd’hui disparu, le film lui est par ailleurs dédié), un ours mal léché au grand cœur, plus vrai que nature. Un personnage tout en démesure... cette démesure que le grand Gégé joue comme personne !

Un film riche en émotions mais non sans humour, à voir!
 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK