En visite chez un fabricant d’armes aux Etats-Unis, qui vend ses produits dans le monde entier.

Nous sommes aux Etats-Unis, dans une ville de taille moyenne où la vie se déroule paisiblement. Ici, plus d’une personne sur deux possède au moins une arme à feu. Certains ont pour véhicules un pick-up avec sur la fenêtre arrière le slogan "Donald Trump President" C’est là aussi que se trouve la plus grosse usine de fabrication d’armes, à destination du marché international.

 

Marchands d’armes, une affaire de famille

La journaliste britannique Stacey Dooley, très connue en Angleterre pour ses reportages chocs, nous propose de rencontrer Gretchen Davis, maman et patronne d’une entreprise qui vend des armes à feu.

Entrons à présent dans le repaire des marchands d’armes, tels qu’ils se nomment eux-mêmes : les méchants.

En vitrine, vous ne verrez qu’une simple armurerie, comme partout au pays de Donald Trump. Mais derrière les murs du comptoir se cache une grande usine qui fabrique toutes sortes d’armes : depuis le plus petit fusil, en passant par des grenades, des lance-grenades et des armes plus sophistiquées comme celles à reconnaissance faciale bien utiles pour ne pas louper sa cible.

Et pour ne manquer de rien, c’est Payton lui-même, le fils aîné, qui fabrique les balles.

En tant qu’Américain, nous naissons et sommes éduqués en présence d’armes. Je n’imagine même pas vivre dans un pays où je n’aurai pas le droit de porter une arme pour pouvoir me défendre.

Gretchen Davis

Leur compagnie s’appelle Thor et joue avec la vie et la mort

Alors que Gretchen, d’un ton convaincu donne des explications tantôt vraies, tantôt non vérifiées : elle explique que le taux de viols et d’agressions à l’arme blanche en Angleterre est très élevé et que nous avons droit, de temps à autre à des attaques terroristes.

Avec l’arme qu’elle porte en permanence dans sa culotte, bien entendu, elle se sent protégée. Stacey écoute impassible les explications, jusqu’à exploser comme une petite grenade en comprenant que leurs points de vue sur les armes et leurs usages sont diamétralement opposés.

Mais trêve de sarcasmes, c’est l’heure du cours de tir, avec Andrew, instructeur. La leçon est donnée aux 3 enfants âgés d’une dizaine d’années pour qu’ils apprennent au plus vite à pouvoir se défendre.

L’un d’entre eux ne rêve d’ailleurs pas de devenir pompier comme la plupart des gosses de son âge. Son désir est de devenir sniper.

1 images
La journaliste Stacey Dooley apprend à manier l’arme à feu dernier cri © Zig Zag Productions

Ces armes pourraient-elles tomber dans de mauvaises mains ?

Dans son bureau, Gretchen possède une grande carte du monde. Sur celle-ci est épinglée la centaine de pays clients de son commerce. Les pays avec qui tout va bien sont en blanc, les rouges sont les régions du globe interdites pour la vente. Quant aux jaunes, il s’agit de régions à surveiller de près.

On assiste alors à une vidéo conférence avec un client potentiel du gouvernement Indien. Ils désirent acheter des armes de précisions pour éviter de tuer des civils dans la guerre qui fait rage au Cachemire. Le contrat avoisine les 2 milliards de dollars, une somme qui pourrait servir à de meilleures intentions. Mais nos interlocuteurs ont réponses à tout et vous apprennent de quelle façon des armes pourraient être conservées dans de bonnes mains.

Si vous deviez tuer une seule personne pour en sauver 10, que feriez-vous ?

Payton Davis

Les armes qu’ils vendent nous protègent-elles ou nous tuent-elles ?

Avant de découvrir la totalité du reportage, la réponse à cette question serait pour certains d’entre nous sans équivoques, et pour les autres, elle le serait aussi mais vue sous un angle totalement opposé.

Ce documentaire vous est proposé en exclusivité sur Auvio jusqu’en octobre 2022.

Sachez cependant, que la BBC, a décidé de reporter la diffusion du documentaire programmé en août 2019, car c’est environ au même moment qu’ont été tuées 31 personnes, à moins de 12 heures d’intervalles. Les tueries ont eu lieu au Texas et en Ohio.

Voilà de quoi, une fois de plus, donner le froid dans le dos.

 

Découvrez aussi tous les documentaires exclusifs disponibles gratuitement sur Auvio.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK