Donald Trump est-il vraiment fou ?

Donald Trump est-il vraiment fou ?
Donald Trump est-il vraiment fou ? - © Tous droits réservés

Un an après son installation à la Maison Blanche, de nombreux observateurs et de journalistes aux Etats-Unis n’hésitent plus à mettre en doute la santé mentale de Donald Trump. Des journaux aussi réputés que le New York Times et le Washington Post font leur titre sur la folie du chef de l'Etat américain. Et un collectif de psychiatres américains a répertorié de nombreux symptômes qui semblent accréditer cette thèse.

"Donald Trump est-il (vraiment) fou ?" Un documentaire inédit à ne pas manquer le mardi 20 mars à 20h35 sur La Deux. Rediffusion sur La Trois le 21/03 à 23h et le 25/03 à 12h15

 

Fou, le Président des États-Unis ? La question se pose plus que jamais. Selon " Duty to warn ", un collectif de quelques-uns des plus grands psychiatres américains, Donald Trump est un " malade mental " : narcissisme, paranoïa, manque d’empathie, le Président américain manifesterait des signes évidents de folie. Et les médias ont pris le relais. Plusieurs grands titres de la presse américaine, à l’instar des très respectés New York Times et Washington Post n’hésitent plus à titrer sur la folie du président.

John Gartner, éminent psychiatre du collectif Duty to warn, met un nom sur cette première névrose, prédominante chez le patient : le narcissisme malveillant. Un de ses confrères, Justin Frank, auteur de Trump sur le divan, compare ainsi le président à un enfant de cinq ans qui pense " être le meilleur en tout ". Une mégalomanie qui se traduit dans chacun de ses discours où il dit être " le plus fort ", " le plus expert ", " le plus intelligent ", etc. Outre des manifestations caractéristiques de paranoïa ou un narcissisme exacerbé, les comportements étranges, de Donald Trump renforcent cette idée qui rencontre de plus en plus d'écho auprès des Américains. Comportements étranges, mensonges, approximations permanentes, impulsivité, vocabulaire extrêmement limité, sorties médiatiques souvent incompréhensibles ou propension à répondre à côté des questions : soit autant de symptômes qui accréditent la thèse d’une santé mentale défaillante.

Alors après un an de mandat, une seule question anime les observateurs, avec en point de mire la stabilité de la planète : Donald Trump est-il (vraiment) fou ?

 

 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK