RTBF .be

"Le luxe incroyable que j'ai, c'est de pouvoir un coup écrire, un coup jouer, un coup rien foutre" - RTBF Tv

"Le luxe incroyable que j'ai, c'est de pouvoir un coup écrire, un coup jouer, un coup rien foutre"

  • Cela fait presque trente ans qu’elle est dans le monde du théâtre et de la comédie, Félicien Bogaert rencontre cette semaine Laurence Bibot.

    En 1990, Laurence Bibot commence sa carrière en écrivant la pièce de théâtre " La Velue ", en collaboration avec Mireille Verboomen. A la même époque, elle apparaît dans les sketchs des Snuls et incarne Miss Bricola, assistante muette et maladroite déguisée en Bunny. Une aventure qui durera cinq ans.

    Les années qui suivent, avec sa collègue Nathalie Uffner, Laurence écrit plusieurs pièces : Bravo Martine, Les aventures du Dr. Martin, Miss B, …

    Elle y incarne différents personnages inspirés de vraies personnes qu’elle a observé dans la rue, dans la vie de tous les jours. Une habitude qu’elle tient de son enfance : "Quand j’étais petite, ma mère me perdait dans les grands magasins parce que je regardais les gens ", nous raconte Laurence.

    En couple avec Marka, le chanteur du groupe “Allez Allez”, ils ont joué ensemble en 1999 dans la pièce “A nous deux”. Ils sont maintenant mariés et parents d’Angèle et Roméo Elvis, les deux prodiges de la scène musicale belge du moment.

    Nous l’avons suivie dans ses endroits favoris à Bruxelles.

    C’est tout d’abord à la Place du Jeu de balle à Bruxelles que Laurence nous a emmenés, pour une petite séance shopping un peu particulière. Elle déniche toutes sortes de vêtements et accessoires qu’elle utilise dans ses capsules “playback”, des caricatures de véritables séquences de la Sonuma qu’elle publie ensuite sur son compte Instagram.

    Un peu plus loin à Ixelles, Laurence a ses habitudes à la Box galerie. Une galerie photos qu’elle affectionne tout particulièrement : “Ce qui m’intéresse dans le photo, c’est l’immédiateté. C’est le fait que ça fonctionne peut-être plus sur l’émotion que la peinture. En fait moi j’aime la photo avec des gens dessus. J’aime bien l’idée que des photographes regardent, qu’ils aient leurs regards et qu’ils me racontent une histoire”, précise Laurence.

    C’est au Théâtre de la Toison d’Or que nous terminons notre périple. Laurence y a joué sa première pièce de théâtre. C’est un lieu empreint de souvenirs chers où elle joue actuellement la pièce de Sébastien Ministru " Les belles personnes ".

    Laurence Bibot a des journées bien remplies. Un rythme effréné qui ne semble pas la déranger : " Le luxe incroyable que j’ai, c’est de pouvoir un coup écrire, un coup jouer, un coup rien foutre. J’aime bien passer d’un truc à l’autre parce que je ne m’emmerde pas ! ", nous explique Laurence.

    Tous les bons plans culture sont dans “Plan Cult” le lundi sur La Trois à 21h05, également disponible en replay sur Auvio

    • Cliquez pour visionner

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles