Bernard Werber : “Le livre me semble l’invention la plus puissante”

À l’occasion de la sortie de son nouveau roman “Sa Majesté des chats”, Plan Cult a rencontré l’écrivain à succès Bernard Werber.

Avec plus de 30 millions d’ouvrages vendus dans le monde et 110 livres au compteur, Bernard Werber s’est fait une place de choix parmi les auteurs français incontournables. Son goût pour l’écriture est cependant resté intact depuis 28 ans déjà et il le cultive tous les jours avec rigueur.

Si j’étais seul sur une île déserte et qu’il n’y avait ni d’éditeur ni lecteur, je continuerais d’écrire. C’est un besoin vital.”

Un humain à moustaches

2 images
AFP

Depuis sa première trilogie des “Fourmis”, Bernard Werber n’a cessé de décortiquer la condition humaine à travers le prisme d’autres espèces ou d’autres entités. Son métier d’écrivain, il l’envisage comme une manière d’ouvrir un champ de réflexion et imaginer un futur désirable. “Le livre me semble l’invention la plus puissante et la plus influente de l’époque moderne. Dans mon travail l’imagination est toujours tournée vers l’idée, trouver des solutions où l’humanité est sauvée.”

Cette fois-ci, c’est dans une peau de chat qu’il se glisse pour mieux parler des hommes :

“En utilisant les animaux on peut arriver à sortir certaines vérités qui sinon paraîtraient politiques ou philosophiques. Je voulais juste montrer qu’un chat, qui a une pensée non-humaine, peut arriver à comprendre des choses que nous-mêmes ne comprenons pas.”

Infos pratiques

► Retrouvez “Sa Majesté des chats”, le deuxième tome du cycle des chats, dans toutes les librairieset Bernard Werber ce samedi à 20h dans Plan Cult

Vous allez apprendre plein de choses, promis ! Voici déjà un un aperçu :

 

 

Et n'oubliez pas : tous les bons plans culture sont dans “Plan Cult”, chaque samedi à 20h sur la Trois, et également disponible en replay sur le site Auvio.

À la semaine prochaine !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK