Arno et Nathalie Baye en couple improbable dans un huis clos familial

On ne les imagine pas ensemble et pourtant : Arno et Nathalie Baye sont magistraux dans Préjudice, le premier long-métrage du réalisateur belge Antoine Cuypers.

Le chanteur Arno, qui vient de fêter ses 70 ans, a déjà interprété de nombreux rôles au cinéma. Mais dans Préjudice du jeune Antoine Cuypers, il crève l’écran en père de famille bourgeois, fatigué d’avoir éduqué un fils malade. À ces côtés : la talentueuse Nathalie Baye, magistrale en mère ambiguë et abusive

2 images
2015/CINEART

Couple improbable, le duo fonctionne pourtant à merveille dans ce huis clos familial sorti en 2015, disponible gratuitement sur notre plateforme Auvio jusqu'au mercredi 6 novembre.

Ça raconte quoi ?

Dans cette famille bourgeoise, Cédric (Thomas Blanchard), la trentaine, a toujours été traité différemment. Déficient mental, il vit encore chez ses parents, entre une mère qui le surprotège et un père taiseux, soumis à son épouse, que campe à merveille le chanteur belge Arno.

Un repas de famille au cours duquel sa sœur annonce qu’elle attend un enfant le met en rage et lui donne l’occasion de dénoncer sa mise à l’écart, ce "préjudice", dont il se dit victime depuis toujours.

2 images
2015/CINEART

Un film sur la différence et le sentiment de culpabilité

Avec Préjudice, Antoine Cuypers propose une version personnelle du huis clos familial.

"La thématique de la famille et de ses conflits m’intéressait, elle a été le point de départ du scénario auquel se sont greffées, au fil de l’écriture, la marginalité et l’exclusion", a expliqué à l’AFP le jeune réalisateur belge.

Je trouvais intéressant de creuser le milieu de la bourgeoisie cultivée, que je connais, et qui peut être pire que tout car les mots deviennent de vraies armes, créent de vraies blessures.

Souvent dérangeant, Préjudice, maintient le spectateur sous tension de bout en bout, entre déni, paranoïa et faux-semblants.

"C’est typiquement un film qui suscite la discussion d’après séance où chacun peut interpréter à sa manière l’histoire des personnages", conclut Nathalie Baye.

► Ne manquez pas Préjudice avec Arno, Nathalie Baye et Thomas Blanchard sur notre plateforme Auvio jusqu'au mercredi 6 novembre !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK