"Alors On Sort ?" rime cette semaine avec Contrefaçon, Prison et Illusions

"Alors On Sort ?" rime cette semaine avec Contrefaçon, Prison et Illusions
7 images
"Alors On Sort ?" rime cette semaine avec Contrefaçon, Prison et Illusions - © Tous droits réservés

Joëlle Scoriels revient une fois de plus avec son agenda culturel 100% belge. Liège, Bruxelles et Charleroi sont à l’honneur cette semaine avec cinq expositions et un film culte !

Un faux lundi

Saviez-vous que l’humain excellait dans le domaine de la contrefaçon ? L’exposition “Fake For Real” vous raconte l’histoire de la falsification. Déjà chez les Romains, on se permettait de tricher, par exemple en niant que tel personnage historique avait existé en effaçant son nom. Dans la plupart des guerres aussi, on a inventé des complots ou falsifié des documents pour justifier le conflit. L’exposition vous propose de démêler le vrai du faux jusqu’au 28 octobre 2021 à Bruxelles !

Un mardi à Guantanamo

Guantanamo est célèbre pour la sinistre prison que la ville cubaine abrite. Debi Cornwal, une photographe new-yorkaise, a obtenu l’autorisation de franchir l’enceinte de la célèbre base militaire pour lui tirer le portrait. Trois jours d’immersion mais en faisant l’objet d’une surveillance digne d’un film d’action. Le résultat est fort et vous attend au musée de la photographie de Charleroi jusqu’au 16 mai prochain.

Un mercredi liégeois

Illusions d’optique, expériences tactiles et auditives emberlificotantes, “Alors On Sort ?” va vous retourner la cervelle comme une chaussette, au moyen d’une exposition consacrée aux mirages auxquels succombe notre intelligence. Du 27 février au 30 mai, “Illusions, vous n’allez pas y croire” vous attend à la Cité Miroir de Liège.

Un jeudi en verre

Au Bois du Cazier à Marcinelle, qui vaut de toute façon le voyage, l’artiste belge Giampaolo Amoruso est venu y installer ses familles de personnages étranges, conçus entièrement en verre soufflé. Il en résulte des sculptures énigmatiques qui semblent sur le point d’amorcer un mouvement. Les personnages de Giampaolo sont connus dans le monde entier, alors ne boudons point notre fierté, et contemplons son “Umanita Poetica” jusqu’au 18 avril.

Un vendredi surréaliste

De Man Ray à Marcel Mariën il n’y a qu’un pas, c’est ce que vous montre une formidable exposition à la galerie bruxelloise Maruani Mercier. Man Ray, vous en connaissez sans doute les photos emblématiques : “Glass Tears” ou son “Violon d’Ingres”, mais l’artiste américain débarqué à Paris a conçu des sculptures surréalistes fantaisistes, qui sont montrées ensemble, ici, pour la première fois, et mises en perspective avec des œuvres de Marcel Mariën, un artiste belge qui a accompagné tout sa vie le mouvement surréaliste. Une visite à ne pas louper jusqu’au 20 mars 2021.

Un samedi cinéma

La plateforme Sooner accueille des légendes du cinéma belge, comme Chantal Akerman. “Alors On Sort ?” a pioché pour vous son film culte de 1975 “Jeanne Dielman, 23 quai du commerce, 1080 Bruxelles”. C’est l’histoire de Jeanne, jeune mère veuve, qui répète chaque jour, millimétriquement, les mêmes gestes pour remplir à ras-bord l’espace et le temps, afin de ne pas se laisser dévorer par l’obsession de la mort. Alors vous penserez peut-être que ça n’est pas un divertissement, ni épique ni ronflant, pourtant c’est un monument.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK