5 choses que vous ignorez peut-être sur Neil Armstrong

Neil Armstrong dans le module lunaire
6 images
Neil Armstrong dans le module lunaire - © STF - AFP

On a déniché des anecdotes rigolotes sur le premier homme qui foulé le sol lunaire pour vous faire patienter avant la diffusion sur la Trois de deux documentaires consacrés à la mission Apollo 11.

Le 20 juillet 1969, à 21h56 (heure de Houston), l’astronaute Neil Armstrong réalisait, pour la première fois de l’Histoire, l’un des plus grands rêves de l’Homme : poser un pied sur la lune. L’évènement est tel qu’un demi-milliard de téléspectateurs suivent l’exploit en direct dans le monde entier. C’était il y a 50 ans.

Pour célébrer cet anniversaire, la Trois consacre une soirée exceptionnelle à cet événement avec 2 documentaires qui vous permettront de revivre ce moment unique et cette prouesse technique extraordinaire. Rendez-vous le samedi 20 juillet dès 21h15 sur La Trois pour “Apollo 11 : la face cachée de la lune” suivi de “Apollo 11 : à la conquête de la lune” !

Et pour vous aider à patienter avant la diffusion de ces documentaires, voici 5 choses que vous ignorez peut-être sur le moonwalker Neil Armstrong :

1. My name is Mister Cool

Neil Armstrong n’a pas été choisi par hasard pour effectuer cette mission sur la lune (vous vous en doutez). Lors de sa première sortie spatiale à bord du “Gemini 8” en 1965, une connexion électrique endommagée a fait capoter la mission. Pourtant, d’aucuns disent que c’est à cette occasion que Neil Armstrong a pu révéler son talent et ses compétences : il a fait preuve d’un incroyable sang-froid, et a su garder son calme et prendre une bonne décision. Ce qui, combiné à son humour décalé, lui a valu le surnom de Mister Cool”. La classe.

2. Des autographes en guise d’assurance vie

N’ayant pas les moyens de souscrire une assurance vie pour la mission Apollo 11 (c’est sûr que pour la lune, ça doit vite devenir cher), Neil Armstrong décide de pré-signer une centaine d’autographes. En cas de drame, un ami était chargé de les restituer aux membres de sa famille pour que ceux-ci puissent gagner de l’argent en les vendant. Un pari risqué !

3. Il a ramené un petit souvenir de vacances

Lors de cette expédition, les astronautes ont bien évidemment prélevé des échantillons lunaires pour que les scientifiques de la NASA puissent les examiner. Mais à l’instar des nombreux touristes qui ramènent chez eux quelques grains de sable de leurs vacances, Neil Armstrong a prélevé de la poussière de lune… qu’il a gardée en souvenir de cette expédition sur la lune.

4. Provenance : la lune !

De retour sur Terre, les astronautes n’ont pas échappé aux formalités administratives. À la douane, ils ont dû déclarer leur chargement (des pierres lunaires) ainsi que leur provenance : la lune. Épique !

5. Son coiffeur a vendu ses cheveux

En 2005, Neil Armstrong découvre que son coiffeur lui a prélevé des cheveux et les a vendus pour la modique somme de… 3000 dollars. Furieux qu’on profite ainsi de sa notoriété, Armstrong a exigé de récupérer sa chevelure. Mais trop tard ! Il a alors imposé à son coiffeur de verser l’argent qu’il avait gagné à une œuvre de charité.


Ne loupez pas la soirée exceptionnelle programmée sur la Trois ce samedi 20 juillet à l’occasion du cinquantième anniversaire des premiers pas de l’Homme sur la lune, avec à 21h15 “Apollo 11 : la face cachée de la lune, puis à 22h40 “Apollo 11 : à la conquête de la lune ! 

Et aussi

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK