Malika ATTAR

Née le 7 novembre 1969, Malika Attar est licenciée en journalisme de l’ULB.

Elle commence à travailler en presse écrite en 1992 pour le " Journal de Charleroi " puis " Le Peuple " avant de s’occuper des pages " Société " et " Régions " au quotidien " Le Matin " de 1998 à 2000.

Elle devient ensuite responsable de projet pour l’ASBL Educasanté de Charleroi qui mène un projet sur la prévention de la violence à l’école.

C’est à la fin de l’année 2000 que Malika entre à la RTBF comme journaliste pour le JT, Régions Soir et le Journal Parlé.

De 2001 à 2002, elle présentera l’émission Au Nom de la Loi (parallèlement aux activités de journaliste en télévision et en radio).

En 2003, elle intègre l’équipe de reporters qui travaillent pour l’émission " C'est la Vie " et réalisent des reportages de 20 minutes pour une diffusion quotidienne.

En 2007, Elle devient éditrice responsable de l'émission " C'est la Vie en + ", formule talk-show diffusée en prime-time sur la Une.

Elle est également la présentatrice de l'émission judiciaire " Dossier Noir ".

En parallèle à son travail de journaliste à la RTBF, Malika Attar est assistante pour les exercices de journalisme télévisuel à la faculté de philosophie et lettres, section journalisme à l’Université Libre de Bruxelles depuis 2005.

En 2009, elle intègre l’équipe du magazine judiciaire de la RTBF " Devoir d’enquête " dont elle assure la présentation en plus de fournir régulièrement des reportages.

Elle a également réalisé avec Christian Leroy trois documentaires autour de la problématique du handicap. Soit " Le couloir des pas perdus " (2009), " Trop tôt pour voir le jour " (2010) et " Sa vie à tout prix " (2011).

Photos

Tous les animateurs