Un livre dévoile le vrai visage de Patrick Dempsey et la raison de la mort du dr. Mamour dans Grey's Anatomy

Grey’s Anatomy compte 17 saisons mais un nombre incalculable de rebondissements. Parmi eux, le décès prématuré du Dr Derek Shepherd. Le livre "How to Save a Life : The Inside Story Of Grey’s Anatomy" de Lynette Rice révèle pourquoi la production a décidé que celui qu’on a surnommé le Dr Mamour (ou Mc Dreamy en anglais) devait mourir.

Grey’s Anatomy est certainement la série médicale la plus regardée de tous les temps. Diffusée depuis 2006, elle ne fait que surprendre les fans tant il y a des rebondissements. Parmi eux, le décès prématuré du Dr Derek Shepherd. Derrière ce drame, se cache des litiges entre Patrick Dempsey et ses co-stars ainsi que les membres de la production dont la créatrice de la série, Shonda Rhimes.

Le livre de Lynette Rice, "How to Save a Life : The Inside Story Of Grey’s Anatomy", explore les coulisses de la série médicale qui a détrôné Urgences. Il compte 300 pages et est composé, entre autres, de 80 interviews des acteurs récurrents et des membres de la production. Un chapitre est dédié à Dempsey mais ne fait malheureusement pas son éloge. : "Il terrorisait les gens sur le plateau. Certains membres de la distribution ont souffert de stress post-traumatique à cause de lui." a déclaré le réalisateur, James D. Patriott.

La part d’ombre de la lumière

Au début de la série, Patrick Dempsey était l’acteur qui avait la plus grande notoriété et au fur et à mesure, cette notoriété n’a fait que croître. Et pour cause, le personnage de Derek Shepherd est charismatique et attachant (on le surnomme Dr Mamour quand même !). Shonda Rhimes voulait que Meredith Grey soit le personnage principal mais son mari devait être un héros, l’homme idéal. La perfection du personnage a malheureusement eu des effets néfastes. "Les fans font une projection de Shepherd sur moi, les plus jeunes comme les plus âgés. Il y a un certain niveau d’attentes. C’est une responsabilité. Ça m’a fait mûrir aussi. Il avait de bonnes qualités qu’on essaye d’obtenir" a déclaré Dempsey.

Cette responsabilité et la notoriété se sont répercutées sur le comportement de l’acteur. Ellen Pompeo (Meredith Grey) était frustrée et n’aimait pas les réflexions et les plaintes de Patrick Dempsey qui prétendait par exemple "être là depuis trop longtemps" alors qu’elle avait deux fois plus de scènes à jouer que lui. Selon Patriott, "Il avait cette emprise sur la production où il s’avait qu’il pouvait mettre fin à tout et faire peur aux gens".

C’est donc la part d’ombre de la célébrité qui s’est abattue sur l’acteur qui, d’après Patriott, en avait marre. "C’est 10 mois, 15 heures/semaine. Vous ne connaissez pas votre horaire donc si votre enfant vous demande 'Que fais-tu lundi ?' vous répondez 'Je ne sais pas.’ parce que je ne connais pas mon planning. Faire ça pendant 11 ans est un challenge. Mais vous devez être reconnaissant parce que vous êtes bien récompensé donc vous ne pouvez pas vraiment vous plaindre. Vous n’en avez pas réellement le droit. Vous n’avez aucun contrôle sur le planning donc vous devez juste être flexible."

Une solution tragique

Shonda Rhimes elle-même a été confrontée à la tornade Patrick Dempsey et a fini par mettre un ultimatum : s’il ne partait pas, c’est elle qui partait. Il a donc fallu trouver une solution qui a été l’imagination d’un scénario tragique.

Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK