"L'école de la vie" : une série bouleversante sur le lycée avec Guillaume Labbé

Nouvelle co-production RTBF, L’école de la vie nous embarque dans la classe de Vincent Picard, prof d’histoire hyper impliqué dans la vie de ses élèves. Une mini-série pleine d’émotions qui parle de la vie des profs et de leurs élèves avec finesse. À découvrir dès le mercredi 31 mars sur Tipik.

Vincent Picard est le prof qu’on aurait tous aimé avoir. Sympa, jeune, dynamique et à l’écoute de ses élèves, ce prof d’Histoire-géographie casse les codes en changeant la disposition des bancs dans sa classe et en faisant vivre à ses élèves la matière. Dans la classe de M. Picard, on apprend la chute de l’Ancien Régime via des jeux de rôle, et l’art du débat en reconstituant une émission télé. À la suite d’un drame personnel, Vincent s’investit corps et âme dans son travail, jusqu’à se mêler, toujours avec bienveillance, de la vie de ses élèves.

3 images
Jules Houplain (JB Lopin) et Tess Boutmann (Elsa) dans "L'école de la vie". © CHARLOTTE SCHOUSBOE - Banijay Studios / Fictions air / FTV

"Ce rôle est un cadeau"

Portée par Guillaume Labbé (Trauma, Plan Cœur, Je te promets), L’école de la vie aborde avec justesse les problèmes auxquels peuvent être confrontés les ados. Harcèlement scolaire, violences domestiques, précarité, handicap… chaque épisode se concentre sur une thématique, tout en racontant en parallèle la vie des autres élèves et de Vincent.

Guillaume Labbé, hyper crédible dans ce rôle de prof sensible et empathique, a rapidement été emballé par ce projet : "Dès que j’ai lu le texte, j’ai trouvé que la série était très bien écrite. Les scénaristes arrivent vraiment à faire exister cette classe. Toutes les problématiques traitées sont imbriquées dans des histoires, sans manichéisme : les épisodes ne se terminent pas avec le prof complètement sauveur et l’enfant qui part de "je suis battu et violé" à "tout est extraordinaire". Et puis, ce rôle est un cadeau : la trajectoire du personnage est magnifique, c’est très riche à jouer, avec beaucoup d’émotions".

Casting 5 étoiles

Intelligence scnéaristique, L’école de la vie pousse aussi la porte de la salle des profs et dresse de jolis portraits de ses enseignants. Souvent diabolisés, les profs retrouvent ici toute leur humanité grâce à des histoires secondaires bien amenées, et un second degré presque inhérent au métier.

Adaptée de la série québécoise 30 vies, cette mini-série en six épisodes peut aussi se targuer d’un joli casting : le précité Guillaume Labbé, mais aussi Emilie Dequenne, Florence Pernel, Marc Lavoine, Déborah François, François Berléand pour ne citer qu'eux. Sans oublier la belle brochette de jeunes comédiens qui composent la classe de Vincent Picard (Louison Grimaldi, Camille Léon-Fucien, Hanane El Yousfi, Abdel Bendaher…) et qui donnent une belle énergie aux scènes de classe. "On a tourné avec deux caméras, ce qui permet d’improviser un peu plus, mais il y avait vraiment plein de vie sur le tournage, nous confie Labbé. Je sortais avec une fatigue folle, car tous ces jeunes avaient beaucoup d’énergie. Côté boulot, ils étaient géniaux et très professionnels. Ils veulent bien faire et ils jouent bien, donc c'était super". Un professionnalisme qui se voit à l'écran et qui donne une série sans faux-semblants sur l'école, et plus globalement, sur les bonheurs et galères de ceux qui la composent. 

L'école de la vie, à voir dès le 31 mars à 20h05 sur Tipik et Auvio. Disponible en replay pendant 7 jours sur Auvio.

3 images
Florence Pernel, Bruno Sanchez, Nicolas Brianon, Yannig Samot, Armelle Abibou, Mélanie Page et Nader Boussandel dans "L'école de la vie". © Charlotte Schousboe - Banijay Studios / Fictions air / FTV
Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK