Golden Globes : après le bad buzz, ils vont enfin changer leurs règles

Les Golden Globes modifient les règles d’éligibilité pour inclure les langues étrangères et les dessins animés.

La cérémonie avait été annulée pour laisser le temps aux Golden Globes de changer ses règles et d’apaiser les esprits qui s’échauffaient sur le sujet. L’absence de films en langue autre qu’anglaise et de dessins animés n’avait pas plus à une société de plus en plus inclusive qui ne comprenait pas ce choix archaïque.

Souvenez-vous de la polémique qui avait entouré le film extraordinaire de Minari. Un film américain qui met en scène des immigrés sud-coréens s’installant dans l’Arkansas. Le film avait certes été principalement tourné en coréen mais il n’en restait pas moins national et pourtant, il avait été relégué à la catégorie du meilleur film en langue étrangère, ne pouvant donc pas se présenter pour les titres de "meilleure comédie" ou de "meilleur film dramatique". Il y avait eu un tollé similaire pour The Farewell et Parasite.


Lire aussi : "Parasite", film sud-coréen corrosif, fait tomber les barrières


La Hollywood Foreign Press Association a finalement annoncé de nouvelles règles d’éligibilité pour les futures nominations aux Golden Globe Award, malgré l’annonce par NBC de l’annulation de la télédiffusion annuelle en 2022. Elle aurait donc peut-être lieu malgré tout.

En plus de permettre aux films non anglophones de concourir dans les catégories du "meilleur film dramatique", "meilleure comédie" et "meilleure musique de film", ils permettront à nouveau aux longs métrages d’animation de concourir dans ces catégories. Mais attention, une des règles d’éligibilité reste en place : être sorti dans la région de Los Angeles pendant la période d’éligibilité concernée.

Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK