P!nk propose aux beach handballeuses norvégiennes de payer leurs amendes pour tenues non conformes

Au championnat européen de beach handball, les Norvégiennes ont refusé de jouer en bikini. P!nk leur apporte son soutien et ne mâche pas ses mots.

2 images
P!nk aux Billboard Music Awards 2021 ©  Rich Fury/Getty Images

C'est le règlement, d'un sexisme hallucinant, qui le prévoit : les joueuses de beach handball doivent être en quelque sorte raccord avec la plage sur laquelle en exhibant (verbe choisi à dessein) un bas de bikini "ajusté et échancré". Vous avez bien lu. Une tenue qui était autrefois obligatoire pour le beach volley aussi mais plus aujourd'hui. Dans les instances dirigeantes, on est conscient qu'il faut faire bouger les choses mais, en attendant, le règlement, c'est le règlement et les 10 joueuses se sont vues infliger une amende de 150 euros pour avoir préféré le short au maillot échancré.

Une sexualisation amplifiée par la manière de filmer et cadrer les joueuses ou de les prendre en photo comme en témoigne cette photo de 2017 où on préfère cadrer les postérieurs plutôt que les têtes (même en cliquant pour voir la photo complète, c'est assez flagrant).

Les joueuses norvégiennes, non seulement n'aiment pas cet aspect mais se plaignent également d'un manque de confort et d'un côté particulièrement peu pratique quand elles ont leurs règles.

Voici donc la tenue qu'elles avaient choisi pour ce championnat:

P!nk leur a apporté son soutien, offrant même de payer leurs amendes, se disant très fières des joueuses norvégiennes et estimant que c'est la fédération européenne de handball qui devrait payer une amende pour sexisme.

Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK