Les Deepfake de chanteurs de légende sont des fanfictions pour la musique

Les fausses chansons créées à partir des voix originales d’artistes hyper connus sont de plus en plus courantes. Certains chanteurs étant décédés, les fans ne pourront plus jamais écouter de nouveaux morceaux.

Alors les Deepfakes, ces vidéos manipulées pour faire dire n’importe quoi à une personnalité ou un lambda, sont une solution pour retrouver la voix, l’énergie et le style d’un musicien disparu qu’on aimait tant, qui a changé de style ou tout simplement arrêté la musique.

On se souvient de la "nouvelle" chanson de Nirvana, créée par une intelligence artificielle qui faisait vraiment penser au chanteur décédé beaucoup trop tôt. Dans le même genre que les fans d’une livre ou d’une saga télévisée vont écrire des suites, des préquelles, des histoires annexes à partir des personnages inventés par leur romancer préféré, les fans de musique créent des Deepfake à partir de la voix, du style et de l’histoire de leur chanteur ou groupe préféré.

On peut prendre l’exemple le plus parlant d’un mec dans la vingtaine à qui les premiers sons d’Eminem manquaient. Il s’est alors mis à produire, à l’aide de logiciels (comme LJ-Speech), des nouvelles chansons dans le style des années 90, au plus beau moment de la carrière d’Eminem selon lui.


Lire aussi : L’info WTF du jour : Eminem aurait pu jouer dans Fast and Furious


30 Hertz, de son nom Youtube comptabilise plus de 26.000 abonnés mais ses vidéos peuvent dépasser le million de vues. Le concept plaît et le public suit ! On est loin des vidéos Deepfake qui avaient fait le buzz : Tom Cruise au golf, Donald Trump lisant un conte de Noël, etc.

Aujourd’hui, les "Deepfakes" musicaux pourraient totalement transformer l’industrie de la musique, c’est d’ailleurs déjà le cas quand on voit le succès des chaînes de Deepfake music.

Cependant, le temps de création pourrait freiner les petits malins qui espèrent se faire de l’argent sur le dos de stars encore bien actives. 30 Hz explique à billboard.com que le temps qu’il faut pour créer un modèle de voix vraiment décent est énorme : "Il m’a fallu environ 10 mois de travail sur mon modèle vocal d’Eminem pour qu’il sonne vraiment bien."

Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK