Grammy Awards 2022 : vers plus de transparence dans les votes

La dernière édition des Grammy Awards avait soulevé son lot de critiques à l’égard des organisateurs. Des artistes criaient à la corruption du système de votes. Ils ont été entendus. De nouvelles règles entreront en vigueur lors de la prochaine édition de 2022.

La 64ème cérémonie des Grammy Awards sera différente dans sa façon de fonctionner. Jusqu’à présent, c’était un tout petit comité à huis clos de 15 à 30 personnes qui était chargé de sélectionner les artistes en compétition. Ils passeront l’an prochain à 11 000 !

Polémique lors de l’édition 2021

Lors de sa dernière édition en mars, The Weeknd et Zayn Malik ont poussé une gueulante et ils ont été entendus ! Etonnamment, The Weeknd, qui avait pourtant cartonné en 2020 avec ses tubes de l’album "After Hours", n’avait pas été nommé ! Rien que le single Blinding Lights était arrivé numéro 1 des titres les plus écoutés sur Spotify en 2020 avec 1,6 milliard de streams ! Et il était numéro 2 de ce même classement dans la catégorie albums avec pas moins de 3 milliards d’écoutes ! Le chanteur avait alors annoncé son boycott de la cérémonie, dénonçant un espace qui crée et permet le favoritisme, le racisme, et le réseautage". De son côté, l’ex One Direction dénonçait dans un tweet "une corruption au sein de l’organisation : "Vous me devez, à mes fans ainsi qu’à l’industrie, de la transparence ". Il avait reçu le soutien d’Elton John et de Drake.

Quant à l’ex-directrice de la Recording Academy, Deborah Dugan, rappelons qu’elle a été licenciée en 2020 quelques mois seulement après son entrée en fonction. On lui reprochait "des déficiences et échecs dans sa gestion". Mais elle avait porté plainte contre l’Académie pour discrimination et harcèlement. D’autres ont accusé les membres des principaux comités de nomination de faire la promotion de projets sur lesquels leurs proches, voire eux-mêmes, ont travaillé.

Nouveau mode de fonctionnement

Désormais, l’étape de sélection sera soumise aux 11.000 membres de la Recording Academy pour choisir les artistes qui concourront à la prochaine cérémonie. Le président de l’académie, Harvey Mason Jr, parle de "changements sans précédent" dans le processus de récompenses. Mais parallèlement à cette liste très élargie, la liste des 86 catégories pour laquelle chaque membre pourra voter a été réduite de 15 à 10, et ces catégories devront être comprises dans trois champs maximum.

The Weeknd ne lâche pas l’affaire

La presse américaine a fait réagir le chanteur aux changements annoncés et s’il reconnaît que ce changement de règle est "un bon début", on ne le verra pas pour autant à la prochaine cérémonie : " La confiance a été brisée depuis si longtemps entre l’organisation des Grammys et les artistes que ce serait imprudent de brandir le drapeau de la victoire […] Je reste inintéressé à l’idée de [participer] aux Grammy Awards, surtout avec leur propre aveu de corruption depuis des décennies".
Avec le succès qu’on lui connaît et tous les prix qu’il a chopés ailleurs, The Weeknd peut bien sûr se permettre de boycotter une telle cérémonie. Affaire à suivre avec la sortie de son prochain album, et les éventuelles nominations aux Grammys en 2022.
Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK