#FreeBritney : le mouvement s'embrase suite au documentaire sur Britney Spears

"Framing Britney Spears" un documentaire produit par le New York Times fait grand bruit depuis sa première diffusion aux États-Unis début février sur la chaîne FX et la plateforme Hulu. Ce documentaire retrace la longue descente aux enfers de la superstar et la manière dont des médias et paparazzis peu scrupuleux ont accentué cette dégringolade, en dépit des problèmes de santé mentale dont souffrait la chanteuse.

Ce documentaire revient aussi sur la mise sous tutelle de Britney Spears depuis 2008. Elle avait 26 ans à l’époque quand un tribunal californien a décidé de désigner son père, Jamie, comme tuteur légal. Depuis lors, cet accord judiciaire a été sans cesse prolongé. Prendre l’avion, gérer de grosses dépenses, publier sur les réseaux sociaux, voilà le genre de décisions que Britney Spears, aujourd’hui âgée de 39 ans, effectue sous contrôle.

#FreeBritney, des fans à la rescousse de Britney Spears

Pour de nombreux fans cette situation n’est pas tolérable, ils craignent que Britney Spears soit en réalité captive et que cet accord judiciaire permette à son entourage – à commencer par son père – de gérer ses affaires et donc profiter de son argent. Pour soutenir leur hypothèse, les fans se réfèrent aux posts parfois un peu étranges de la star sur les réseaux sociaux. Ils pensent décoder dans son regard mélancolique ou dans les quelques mots qu’elle publie, des indices témoignant de la souffrance provoquée par cette situation et de la volonté d’y échapper. Ils réclament donc sa "libération" en lançant le mouvement #FreeBritney ("Libérez Britney") qui prend de plus en plus d’ampleur. Ces "fans libérateurs" se sont trouvés confortés dans leur mission par les propos de l’avocat de Britney Spears ayant déclaré cet automne à une juge que sa cliente disait "avoir peur de son père".

Après avoir vu le documentaire "Framing Britney Spears", certains fans partent également en croisade contre Justin Timberlake, ex-petit ami de la chanteuse. Ils l’accusent d’avoir chargé la barque de Britney Spears au moment de leur séparation, notamment via la chanson "Cry Me A River" qui lui était consacrée et exigent à présent qu’il présente ses excuses.

Soutien de célébrités

Les fans ne sont pas les seuls à se mobiliser pour Britney Spears, certaines célébrités souhaitent également montrer leur soutien, comme Sarah Jessica Parker (héroïne de Sex and the City), Sam Smith ou encore Miley Cyrus qui, en plein concert diffusé en live sur TikTok pour célébrer le Super Bowl, a crié : "On aime Britney".

A côté de ces soutiens, il y en a beaucoup d’autres, dont Jamie, le père de Britney Spears, qui accusent le mouvement #FreeBritney de tomber dans les théories complotistes, affirmant que l’état actuel de la chanteuse nécessite, pour son bien, un tel encadrement. Une juge a toutefois accepté de nommer une entreprise financière comme cotutrice de Britney Spears.

La prochaine audience devant un tribunal est prévue ce 11 février. Malgré les pressions des fans et de quelques célébrités, le statut de Britney Spears ne devrait pas beaucoup évoluer.

Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK