Une jeunesse au creux de la vague

Une jeunesse au creux de la vague
  • Durée : 01:17:33
  • Sous-titres

Une jeunesse qui se tient sage. Une jeunesse pourtant virée des bars, des restos et parfois même des parcs. Hors des rues, hors de notre vue, retour à la case papa-maman, cloîtrés, renvoyés à ces écrans tant décriés. Entre génération sacrifiée et héros de la résilience, ce film brosse le portrait d'une tranche d'âge tout en nuance, qui enchaîne les combats : combat contre ses propres démons, la dépression et l'anxiété qui surgit au fil des insomnies. Combat pour un monde plus juste, où l'on prend soin des plus précaires, ceux que la crise laisse sur le carreau... D'Anderlecht à Vencimont, de Tournai à Liège en passant par Louvain-La-Neuve, l'équipe du film nous plonge dans le vécu des jeunes durant cette année de confinements et de déconfinements : cours à distance, fin des petits-boulots, retour chez les parents, éloignement de l'amoureux, écroulement des rêves... Plus d'un an plus tard, il faut encore et toujours prendre son mal en patience, fournir encore juste un dernier effort. Un an en apnée, à attendre "le retour à la normale". Si un bon adulte est d'abord un adulte qui a eu l'occasion de s'éprouver, ce documentaire interroge : comment vont nos jeunes aujourd'hui lorsque tout leur est interdit ? Après en avoir rencontré plus d'une cinquantaine depuis décembre 2020, ce film brosse le portrait d'une dizaine d'entre eux, âgés entre 18 et 25 ans et part à la rencontre de : Pauline et Moréani, 18 et 19 ans, étudiantes en 1ere année à l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles en sculpture et meilleures amies. Laura, 22 ans 2e année Sciences biomédicales UCL. Avant elle était en médecine, mais elle s'est réorientée après avoir raté le concours. Elle veut être médecin légiste depuis ses 11 ans. Un rêve, une obsession. Jusqu'ici elle a tenu bon, mais jamais sa motivation n'avait subi pire épreuve. Lindsey, 25 ans, Liège, étudiante en Lettres. L'histoire de Lindsey est celle d'une descente aux enfers et d'un lent et majestueux retour parmi les vivants. Le confinement est déclaré alors qu'elle se remet à peine du suicide de sa maman. Jawad, 23 ans. Anderlecht, étudiant en communication à l'ISFSC. L'année dernière, lors du 1er confinement, il vivait encore avec sa famille, à partager une chambre avec ses 6 frères et sœurs. Laurie, 22 ans. Vencimont / Louvain-La-Neuve. Etudiante en anthropologie, Laurie vit en kot avec 8 autres étudiants. Son soucis permanent, depuis l'éclatement de la pandémie, est de ne pas contaminer sa grand-mère. Youssef, 23 ans, Tournai / Schaerbeek. Youssef Swatt's, rappeur originaire de Tournai, et graphiste. Privé de scène pendant un an lui fait mal mais lui fait réfléchir aussi : à lui, à la société, à la manière et la place que cette dernière octroie aux jeunes. Marie, 29 ans, Bruxelles, députée Ecolo du parlement bruxellois, coprésidente bruxelloise du parti ecolo. "Je n'avais pas signer pour ça" nous dit-elle. Marie est une militante, une vraie de terrain, qui se bat pour changer la société en profondeur.

Une jeunesse au creux de la vague
Une jeunesse au creux de la vague
Une jeunesse au creux de la vague