Pokémon : Le générique qui a bercé votre enfance est chanté par un artiste belge

Pokémon est une série d’animation japonaise crée en 1997 et adaptée d’un jeu vidéo éponyme sortie en 1996 sur la Game Boy. Composé, à ce jour, de plus de 1000 épisodes, le dessin animé continue de faire la joie des plus petits et des plus grands. Fait étonnant, la version francophone de Pokémon est plus belge que vous ne pourriez l’imaginer.
 

Au cours de la vie, il y a ces génériques que l’on n’oublie pas, c’est le cas de celui de Pokémon. "Un jour, je serai le meilleur dresseur. Je me battrai sans répit !", ces douces paroles de l’hymne de notre enfance sont chantées par Jean-Marc Anthony Kabeya, un artiste aux multiples casquettes, bien de chez nous. Le chanteur, comédien et danseur belge a été retenu pour le générique sans réellement avoir auditionné. Après avoir été infirmier pendant 3 ans, Jean-Marc décide de se consacrer entièrement à sa passion, la musique. Alors qu’il était à Bruxelles pour l’un de ses projets, le studio dans lequel il travaillait s’est vu confier le contrat pour Pokémon. Dans une interview pour Manga-News.com il révèle comment il est devenu l’interprète du générique de la série : “L’organisation de ce casting était assez floue. Une personne venue du Canada dirigeait cette sélection, et elle m’avait entendu sur tout autre chose. Personnellement, je n’ai pas vraiment passé ces auditions, j’en ai simplement entendu parler, mais cette personne a retenu ma voix.” Le chanteur ne s’est rendu compte du phénomène qu’était devenu Pokémon que bien plus tard. En plus d’avoir enregistré le générique de la première saison, Jean-Marc Anthony Kabeya s’est aussi chargé des 9 suivants et de celui de la 17e saison qui est un remix de l’original. Il est également l’interprète des génériques de Yu-Gi-Oh ! GX et des Tortues Ninjas. Actuellement, l’artiste continue de vivre de son talent, notamment dans le doublage et en donnant des cours de comédie musicale.
 

Les personnages de Pokémon et ses voix belges

“Nous sommes de retour. Pour vous jouer un mauvais tour. Afin de préserver le monde de la dévastation. Afin de rallier tous les peuples à notre nation. Afin d’écraser l’Amour et la Vérité. Afin d’étendre notre pouvoir jusqu’à la Voie Lactée. Jessie. James. La Team Rocket, plus rapide que la lumière. Rendez-vous tous ou ce sera la guerre. Miaouss, oui la guerre” vous ne le saviez peut-être pas, mais cette réplique culte de la Team Rocket est doublée par des acteurs belges, tout comme la grande majorité des personnages de la série comme le sont Sacha, Ondine et Pierre. La société “Dame Blanche” située à Bruxelles est le studio qui se charge du doublage de Pokémon pour la francophonie. En effet, en Belgique, les salaires dans ce domaine d’activité sont inférieurs d’environ 40% par rapport à ceux de nos voisins français. En produisant chez nous, les grands studios s’assurent donc d’avoir un travail de qualité à bas prix. Contrairement à d’autres dessins animés importés du Japon, Pokémon n’est pas doublé directement à partir de la version d’origine, mais plutôt en se référant à la version américaine. Par ailleurs, Pikachu est le seul personnage qui n’est pas doublé, c’est l’actrice japonaise Ikue Ōtani qui détient le rôle pour toutes les versions de la saga.
 

Pokémon, un règne sans fin…

Avec plus de 1160 épisodes et 23 films sortis au cinéma, Pokémon fait toujours recette dans le monde. Les fans qui ont découvert la série d’animation étant enfant, ne la regardent peut-être plus aujourd’hui, car les aventures de Sacha et Pikachu sont une boucle sans fin destinée aux plus petits. Mais la franchise arrive tout de même à les tenir en haleine notamment avec des jeux vidéo intergénérationnels qui sortent fréquemment. Le dernier en date, Pokémon Unite, jeu de combat en arène qui joue la nostalgie en revenant aux fondamentaux en est l’exemple parfait.

Retrouvez Le Game ici

Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK