Pablo Andres : on adore son personnage complètement cinglé dans "Baraki"

Dans Baraki, il est le caïd de Marsoux, un dealer à la personnalité borderline, voire carrément psychopathe. Passé par le rap, le doublage, YouTube, le stand-up, la radio et depuis quelques années la comédie, l’humoriste Pablo Andres est un touche-à-tout qui ne recule devant aucun challenge.

L’agent Verhaegen, c’est lui. Le rappeur MC Furieux, lui aussi. L’insupportable Jerem Floquet, encore lui ! Depuis plusieurs années l’humoriste et comédien Pablo Andres a réussi à conquérir le cœur des Belges au moyen d’une horde de personnages aussi absurdes qu’attachants. Des rôles qu’il joue aussi bien en radio (Radio Contact tous les matins pendant 3 ans), en télé (Planète Pablo sur Plug RTL, Le Grand Cactus sur Tipik), sur les réseaux sociaux et finalement sur scène.

De la pub à la musique

Après des études en néerlandais à Bruxelles, Pablo Andres entame des études de communication à l’IHECS. Diplômé en 2003 d’un Master en publicité, il se tourne vers le théâtre en rejoignant la Kleine Academie dont il sort en 2007.

Il commence sa carrière par la musique. Sous le nom "Pablo Andres et les funky muchachos", il monte sur les scènes du Festival de Dour, des Francofolies de Spa et de Couleur Café. Son album Niño del Sol mélange le hip-hop, la soul, le funk, la salsa, la bossa et le reggae, et est récompensé lors de la 9e édition des Octaves de la musique (l’équivalent bruxello-wallon des Victoires de la Musique), dans la catégorie "Musiques urbaines".

En parallèle, Pablo pratique aussi le doublage. Il est notamment la voix française de Gingka Hagane, personnage principal de la série d’animation japonaise Beyblade Burst, celle de Mark Evans personnage principal de la série manga Inazuma Eleven et celle de Joe Jonas dans Jonas L.A., la série sur les Jonas Brothers.

Comédie et succès

C’est en 2016 que la carrière de Pablo Andres prend réellement son envol. Cette année-là, il commence à publier des vidéos humoristiques sur les réseaux sociaux. Le succès ne se fait pas attendre et le public en redemande, lui offrant des millions de vues. Ses petits sketchs se transforment en un spectacle, "Entre nous !", qu’il présente pour la première fois (toujours la même année) au Cirque Royal. En avril 2017, Pablo Andres devient le premier humoriste belge à remplir la mythique salle de Forest National (7000 spectateurs).

Lors de l’EURO 2016 et le Mondial 2018, la popularité du comédien augmente de plus belle, notamment en France, grâce à ses vidéos humoristiques autour des deux compétitions. Chacune d’entre elles frôle le demi-million de vues, avec des pics à plus d’un million pour trois d’entre elles concernant l’Hexagone. Après la Coupe du monde, son personnage le plus connu, l’agent Verhaegen, débarque dans Le Grand Cactus.

Ayant à cœur de partager son humour et de raviver le stand-up belge, il crée en 2018 le Golden Tich Comedy Club, une soirée annuelle qui rassemble plusieurs humoristes belges et français et dont la programmation reste secrète jusqu'à l'ouverture des rideaux. En quatre ans, le Golden Tich Comedy Club a notamment accueilli Guillermo Guiz, Kyan Khojandi, Sugar Sammy, Ary Abittan, Alex Ramires, Kody, Alex Vizorek, Claudia Tagbo, Fanny Ruwet, Dan Gagnon, Charles Nouveau, Waly Dia et bien d’autres.

Retour sur scène et nouveau virage

En 2019, il revient sur scène avec un nouveau spectacle, Pablo Andres : Démasqué ! dans lequel l’humoriste se dévoile et, délesté de ses personnages, montre son vrai visage. Un spectacle très personnel qu’il explique de la sorte dans les pages du Soir : "Je vais avoir 40 ans, il était temps. À force de faire de la scène et de travailler, je gagne en confiance et j’apprends sur moi. La scène est une forme de thérapie".

Après la scène, Pablo Andres se rêve acteur de cinéma. Ses vœux sont exaucés lorsque le réalisateur et scénariste Fred De Loof fait appel à lui pour son film Totem. En parallèle, De Loof travaille aussi sur la série Baraki. Pablo Andres est également invité à participer au projet sous les traits de Pablo, un caïd complètement barjo qui terrorise Yvan et Didier. Un nouveau personnage tranchant et absurde à rajouter à sa folle collection.

2 images
Pablo Andres dans "Baraki". © 2021/RTBF / VOO-BE TV / KOKO ARROSE LA CULTURE / 10.80
Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK