Insidious, Conjuring, Saw… James Wan, le spécialiste de l’horreur

À l’origine de plusieurs sagas qui ont redéfini le cinéma d’horreur, James Wan est devenu une référence du genre. Saw, Insidious, The Conjuring, c’est lui. Comment est-il parvenu à se réinventer à chaque fois ?

James Wan est un réalisateur sino-malaisien australien de 43 ans, et il s’est spécialisé depuis une quinzaine d’années dans le renouveau du genre de l’horreur au cinéma. Tout débute en 2003, lorsqu’il réalise un court-métrage d’une dizaine de minutes intitulé Saw, qui est en réalité une des scènes phares du film éponyme, qu’il présente à des producteurs. Ceux-ci sont intéressés, et le film Saw est réalisé en seulement 18 jours avec un budget de seulement un million de dollars, un délai et une somme dérisoires pour la réalisation d’un film de cette ambition. Mais le pari est réussi puisque le film est un immense succès critique et au box-office, et il pose les bases d’une saga d’horreur devenue culte. Le réalisateur enchaîne ensuite avec deux nouveaux longs-métrages d’épouvante : Dead Silence et Death Sentence qui sortiront en 2007, mais le succès de Saw est tel que la société de production s’empresse de réaliser la suite, et James Wan léguera les opus suivants à d’autres réalisateurs, tout en gardant un œil dessus, que ce soit en tant que scénariste ou producteur.

4 images
Saw © SOURCE RTBF

Insidious, un film d’horreur "à l’ancienne" et innovant

Alors que la saga Saw est exploitée au maximum et que le septième opus vient de sortir en 2010, James Wan est toujours désireux d’aborder le genre avec une perspective nouvelle et de voir les choses "outside of the box". Il a envie de prouver qu’il peut encore innover et réaliser un film d’horreur sans une trace de sang ni de gore. Il réalise alors Insidious, afin de renouer avec le genre de la "maison hantée" en le combinant avec le thème de la projection astrale. Grandement inspiré dans sa jeunesse par le film Poltergeist sorti en 1982, il explique avoir voulu faire "un film d’horreur à l’ancienne mais qui comporte des éléments qu’on n’a pas l’habitude de retrouver dans les grosses productions actuelles". Son objectif était d’instaurer un climat inquiétant du début à la fin du film afin de garder le spectateur constamment en haleine. Le pari est réussi puisque la saga en est aujourd’hui à son quatrième opus !

Découvrez Insidious sur Auvio, disponible jusqu'au 21 février !

4 images
Insidious © SOURCE RTBF

The Conjuring, la nouvelle référence de l’horreur

En 2013, James Wan réalise une nouvelle pièce maîtresse dans le paysage des films d’horreur : Conjuring : Les Dossiers Warren. Le film est inspiré d’une des enquêtes réelles liées au paranormal les plus célèbres : Ed et Lorraine Warren. Le couple est présenté comme des chasseurs de fantômes et leur cas le plus médiatisé a eu lieu en 1970-1971 dans le Rhode Island, où ils ont enquêté dans une famille subissant des phénomènes paranormaux et où les enfants étaient victimes de possession. Le film est donc parti avec un background médiatique important, ce qui a participé à son succès, mais James Wan a réussi à l’exploiter au maximum avec son intelligence habituelle. Aujourd’hui, The Conjuring est devenu une franchise à part entière avec plusieurs séries, comme Annabelle ou La Nonne, plus récemment.

4 images
Conjuring: les dossiers Warren © WARNER BROS

Redécouvrez Insidious, un des classiques de James Wan sur Auvio, disponible jusqu'au 21 février !

Ce programme est également disponible en version multilingue et sous-titrée.

Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK