House of Gucci : le film avec Lady Gaga énerve la maison mère + nouvelles photos

Alors que le tournage du film a lieu en ce moment-même à Rome, Patrizia Gucci, une cousine du fondateur de la griffe italienne fait entendre son mécontentement. Le film est incontestablement l’un des films les plus attendus de 2021 avec un casting ultra-léché : Adam Driver, Lady Gaga, Camille Cottin, Al Pacino, Jared Leto et Jeremy Irons, des choix pourtant qualifiés d’horribles par la famille.

Le film de Ridley Scott est l’un des projets les plus excitants du moment : il nous plongera dans la saga de l’une des plus mythiques et flamboyantes maisons de mode italienne. Entre création, pouvoir, secrets et infidélités, il nous racontera l’histoire de Patrizia Reggiani et de son mariage dramatique avec Maurizio Gucci, héritier du fondateur de la célèbre maison aux célèbres G entrelacés Guccio Gucci. Reggiani a été reconnue coupable de l’assassinat de son mari en 1998 après avoir engagé un tueur à gages pour le tuer. Elle a été condamnée à 18 ans de prison et est libre depuis 2016. Le long-métrage s’inspire du livre " The House of Gucci : A Sensational Story of Murder, Madness, Glamour and Greed " paru en 2001.

Un casting cinq étoiles "horrible"

 
Ridley Scott s’offre un casting à la hauteur de cet empire du luxe : Lady Gaga a été choisie pour incarner Patrizia Reggiani, surnommée la " veuve noire " (on avançait le nom d’Angelina Jolie au départ puis celui de Penelope Cruz qu’on a finalement vue incarner Donatella Versace dans la série "The Assassination of Gianni Versace : American Crime Story"). Voilà qui devrait confirmer les talents d’actrice de la chanteuse après son rôle dans A Star is Born.
Adam Driver, lui, interprètera Maurizio Gucci. L’actrice française de Dix Pour Cent Camille Cottin en sera aussi, elle incarnera Paola Franchi, la femme qui avait remplacé Patrizia dans le coeur de Maurizio, elle sera donc la grosse rivale de Lady Gaga dans le film.
Encore deux grands noms du cinéma américain, Al Pacino et Jared Leto qui joueront respectivement Aldo (qui a contribué à la croissance de la marque à l’international) et Paolo son fils (qui a participé à la création du logo double G).
Quant au rôle de Rodolfo Gucci (fils de Guccio et père de Maurizio), il était initialement prévu pour Robert De Niro et a finalement atterri entre les mains de Jeremy Irons.
Mais ces choix ne plaisent pas du tout aux héritiers qui se disent carrément choqués par les photos des paparazzis : " Mon grand-père [Aldo Gucci] était un très bel homme, comme tous les Gucci. Il avait les yeux bleus, était très grand et élégant, a déclaré Patrizia Gucci. Il est joué par Al Pacino, qui n’est déjà pas très grand, et les photos le montrent aussi gros, petit, avec des favoris, vraiment très laid. C’est honteux, il ne lui ressemble pas du tout." Jared Leto en prend aussi pour son grade : " C’est horrible. Je me sens offensée ", a-t-elle surenchéri. Voilà qui fera plaisir aux acteurs !
 
Plus généralement, les arrières petits-enfants de Guccio Gucci demandent au réalisateur de "respecter l’héritage de leur famille".
Patrizia Gucci craint que le film dépasse le cadre de l’histoire policière et s’immisce dans la vie privée des héritiers de la Maison Gucci. "Ils volent l’identité d’une famille pour faire du profit, pour augmenter les revenus du système hollywoodien…
 
Notre famille a une identité, une vie privée. Nous pouvons parler de tout, mais il y a une frontière qui ne peut pas être franchie."
Elle a conclu que la famille "décidera des mesures à prendre après avoir vu le film".
 

Sortie du film

Verdict probablement au mois de novembre prochain, le film devrait en effet sortir à la fin de cette année car 2021 marque le centenaire de la célèbre griffe italienne. On se réjouit de retourner au cinéma et de surcroît pour voir ce film sur grand écran avec évidemment les looks vintage de dingues qu’il nous réserve. Et il n’est pas impossible que la sortie du film en salles relance du même coup les ventes de Gucci qui ont souffert de la pandémie avec une baisse de 17% du chiffre d’affaires en 2020. La maison de mode italienne a été l’une des plus performantes ces dernières années grâce au talent de son directeur artistique Alessandro Michele à la tête des collections depuis 2015.

Newsletter Tipik

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Tipik à venir.

OK