Villes englouties, zones désertées… À quoi ressemblerait la Terre si l'ensemble de ses glaciers fondaient?

Villes englouties, zones désertées… À quoi ressemblerait la Terre si l'ensemble de ses glaciers fondaient?
Villes englouties, zones désertées… À quoi ressemblerait la Terre si l'ensemble de ses glaciers fondaient? - © Tous droits réservés

C’est un scénario qui ne devrait pas arriver avant 5.000 ans. Pourtant, selon une récente étude parue dans la revue Nature, la fonte des glaces - notamment de l’Antarctique, qui représente 90% des glaces terrestres et 70% des réserves d’eau douce - s’accélère dangereusement.

 

Le niveau d’élévation des océans, actuellement de 3 millimètres par an, pourrait être multiplié et atteindre 10 millimètres chaque année d’ici 2100. Mais que se passera-t-il lorsque toutes les glaces auront fondu? De nombreux scientifiques se sont déjà penchés sur la question et ont envisagé ce scénario.

 

Une hausse de 65 mètres des océans

Si l’ensemble des glaciers terrestres fondaient, le niveau des océans s’élèverait de 65 mètres, provoquant ainsi de terribles conséquences pour les villes et les pays côtiers du monde entier.

  • En Europe, les Pays-Bas serait l'un des premiers pays à disparaître. De nombreuses villes du continent suivraient cette voie, comme Londres, Venise, Marseille ou encore Copenhague.
  • En Amérique du Nord, toute la façade Atlantique disparaîtrait sous les eaux, dont les villes de New York ou encore Miami.
  • En Amérique du Sud, l’Océan Atlantique fusionnerait avec le bassin amazonien ainsi qu’avec le bassin du Río Paraguay, recouvrant ainsi plusieurs villes, notamment Montevideo ou Buenos Aires.
  • En Afrique, les villes de Dakar, Lagos et du Caire seraient englouties. Le continent est cependant relativement épargné par la montée des eaux mais la hausse des températures de 12 degrés en moyenne a rendu la majorité de son territoire inhabitable.
  • En Asie, le Bangladesh serait rayé de la carte. Les zones côtières de la Chine et de l’Inde subiraient le même sort. Les villes de Calcutta, Shanghaï, Bombay et Pékin seraient noyées. Le Cambodge deviendrait une île.
  • En Océanie, un immense lac s’engouffrerait en plein milieu du désert australien, modifiant entièrement le paysage.

 

Des migrations par millions

La fonte des glaces transformerait donc complètement la géographie terrestre. Elle serait également un nouveau facteur de migration pour les peuples du monde entier. Selon une étude de la Banque mondiale, 140 millions de personnes pourraient déjà migrer d’ici 2050 afin de fuir les effets du changement climatique. Trois régions du monde seront particulièrement touchées: l’Afrique Subsaharienne, l’Asie du Sud et l’Amérique latine.