3 raisons de se mettre au ski de randonnée

Trois raisons de se mettre au ski de randonnée
Trois raisons de se mettre au ski de randonnée - © ©iStock/dominikmichalek

Compliqué, inconfortable, nécessitant une très bonne condition physique... Pendant longtemps, le ski de randonnée a été réservé aux pros de la montagne. Pourtant la tendance évolue.

Les files d'attente aux remontées mécaniques, les skieurs qui ne maîtrisent pas leur vitesse, la concentration humaine dans les téléphériques... Le ski alpin n'est pas toujours une partie de plaisir, surtout pendant la haute saison.

Au contraire, le ski de randonnée permet de profiter pleinement du calme et de la sérénité de la nature. "Lorsque j'encadre des clients débutants, ils sont toujours surpris par la beauté des paysages qui nous entourent, précise Camille Rey, guide à Val Thorens. En ski alpin, on ne fait pas toujours attention à cela, on est davantage dans la recherche de sensations."

Pour répondre à cette demande, de nombreuses stations proposent à leurs clients des formules découvertes, beaucoup plus faciles d'accès. Plus besoin de se lever à trois heures du matin et de partir toute la journée. Des pistes sont ainsi ouvertes au ski de randonnée avant ou après l'ouverture des pistes comme à Val Thorens. À La Plagne, sur certains tronçons réservés, il est même possible de pratiquer le ski de randonnée en même temps que les skieurs alpins. Des initiations à destination des débutants se multiplient : "Nous ne dépassons jamais deux heures de marche et nous empruntons les remontées mécaniques lorsque les pentes sont trop raides, souligne Camille Rey. Cela permet aux skieurs de tout niveau de se lancer".

Pour les plus sportifs, Val Thorens propose même du ski fitness, une sorte de footing en ski de randonnée. Le but : monter le plus vite possible en haut d'une pente. Un très bon exercice cardio.

Le matériel de randonnée pâtissait d'une mauvaise réputation, il y a encore cinq ans. Et pour cause, contrairement au ski alpin, "les skis de randonnée étaient très rigides, les spatules très fines et il était difficile pour les skieurs de profiter pleinement des descentes", précise Camille Rey. Aujourd'hui, grâce à des marques spécialisées comme Dynafit, le plaisir d'une descente est le même qu'avec des skis alpins. "La stabilité, le poids des skis,... Tout a été amélioré !

Alors, pourquoi hésiter ?