Tourisme durable : 7 astuces pour vous y mettre dès aujourd’hui

Le voyage écologique a de plus en plus la côte au fur et à mesure que les consciences s’éveillent sur la pollution que ce secteur produit au travers des avions notamment mais pas seulement puisque les touristes ont souvent tendance à être moins respectueux et moins regardant à leur dépense énergétique lorsqu’ils sont en vacances.


Lire aussi : Baisse brutale du tourisme : quel effet pour notre planète ?


Si vous voulez continuer à voyager mais tout en essayant de respecter au mieux la planète, voici 7 idées pour vous y aider.

1. Prendre le train plutôt que l’avion


Commençons par le B.A-Ba : le train plutôt que l’avion. Le train produit jusqu’à 10 fois moins de CO2 et il peut vous emmener à de nombreux endroits en Europe tout en donnant un nouvel élan à votre manière de voyager : le slow tourisme. Prendre le temps d’aller jusqu’à ça destination tout en profitant du voyage pour passer de votre vie habituelle au rêve des vacances.

2. Choisir un vol direct plutôt qu’avec escale

Si vous prenez malgré tout l’avion (et ce n’est pas un reproche), privilégiez tant que faire se peut un vol direct afin de diminuer votre empreinte écologique. En effet, les avions dépensent énormément de carburant aux décollages et atterrissages donc en n’en faisant qu’un seul de chaque lors de votre voyage, vous diminuez fortement les dépenses d’énergie fossile.


Lire aussi : Les Suédois face à la honte de prendre l’avion


3. Louer une voiture électrique sur place

2 images
Privilégiez des voitures électriques pour vos road trip © Manuel Breva Colmeiro

Si vous optez pour un road trip (dans un lointain pays ou dans la région à côté de chez vous), essayez de sélectionner une voiture la plus économe possible afin de diminuer votre empreinte carbone. Une voiture électrique ou hybride est une bonne solution qui vous permettra de profiter de la route sans dépenser trop d’essence.

4. Dormir dans un hébergement local plutôt qu’à l’hôtel


En dormant dans des appartements ou chambres appartenant à des locaux, vous participez à la croissance économique locale et ce sont les habitants qui profiteront directement. De plus, il y a moins de gaspillage de ressources dans les locations que dans les hôtels qui proposent des buffets chaque jour avec un énorme gaspillage de denrées et les machines à laver qui tournent à plein régime pour laver vos serviettes et vos draps.


Lire aussi : 8 logements Airbnb avec des vues incroyables


Et l’atout charme d’un logement local, s’il n’est pas écologique, reste un plus non négligeable !

5. Contrôler sa consommation d’eau et ses déchets

Ne faites pas comme tous les touristes qui se mettent à consommer dix fois plus de déchets et d’eau qu’à la maison.

Continuez à utiliser votre gourde (que vous devez d’ailleurs laver de temps en temps sinon ça se transforme en nid à microbes), jetez vos déchets dans les poubelles appropriées, prenez votre tote bag avec vous pour faire les courses ou du shopping, ne prenez pas de bain tous les jours…


Lire aussi : notre série zéro déchet dans toutes les pièces de la maison


Toutes ces choses que vous faites naturellement à la maison, continuez de les faire sur place pour ne pas polluer le paradis dans lequel vous allez passer vos vacances !

6. Veiller au bien-être des animaux


De nombreux parcs animaliers, zoos et autres activités utilisent des animaux de manière parfois barbare. Renseignez-vous avant d’aller visiter un endroit que les animaux sont réellement respectés et que leur bien-être est assuré.


Lire aussi : TikTok : la tendance des animaux sauvages stars, danger et maltraitance animale au créneau


Moins de gens iront dans les zoos qui maltraitent les animaux, moins ces zoos continueront d’exister et plus les sanctuaires pourront sauver les animaux maltraités dans le monde.

7. Faire des voyages plus long

Sachant que le transport est la partie du voyage qui consomme le plus, privilégiez les voyages en avion de deux semaines au moins et profitez de long week-end pour partir en train.


Lire aussi : Voyager fréquemment rend heureux, c’est la science qui le dit !


De plus, il faudrait environ 14 jours pour que les hormones de stress diminuent dans votre corps, donc deux semaines de congé, c’est meilleur pour votre santé !