Seriez-vous prêt à payer 50% plus cher pour un billet d'avion low cost ?

Seriez-vous prêt à payer 50% plus cher pour un billet d'avion low cost ?
Seriez-vous prêt à payer 50% plus cher pour un billet d'avion low cost ? - © Taechit Taechamanodom - Getty Images

Selon les experts, les sièges laissés vides dans les avions en raison de la pandémie de Covid-19 feront augmenter le prix des billets low cost de 50%. C'est ce qu'avance l'analyste britannique de données aériennes OAG.

OAG s'est penché sur les répercussions d'une politique qui consisterait à laisser un siège vide dans les avions entre chaque passager. Une telle décision ferait augmenter de 52% du prix actuel du billet low cost.

Pour arriver à ce chiffre, les experts ont identifié le rendement moyen par passager sur cinq des principales compagnies à bas coût du monde. Cela leur a permis de calculer les tarifs à imposer pour obtenir des bénéfices équivalents. Mais cette logique contredit complètement le business model de ces compagnies, qui consiste à casser les prix en plaçant un maximum de sièges dans le fuselage. 

Pour adhérer aux règles de distanciation sociale, JetBlue, United, Alaska ou encore American Airlines ont également limité le nombre de voyageurs en rendant les sièges de milieu de rangée indisponibles.