S'offrir la classe affaires d'Emirates moins chère en acceptant de se passer de privilèges

Emirates a lancé une classe affaires moins chère.
Emirates a lancé une classe affaires moins chère. - © Emirates

La compagnie aérienne a lancé le un nouveau tarif, intitulé "special", qui s'ajoute aux trois autres catégories de tarification pour la classe affaires, et permet d'accéder à cet espace de confort à moindres frais.

 

Évoquée en 2016 par Tim Clark, le président d'Emirates, une quatrième catégorie de tarification de la classe affaires a bel et bien été mise en place à bord des avions de la compagnie aérienne de Dubaï, a-t-elle confirmé, en plus des prix "saver", "flex" et "flex plus".

Celle-ci a souligné que le tarif "special" est "proposé sur certaines routes en fonction de la saisonnalité et de la demande de voyages". Le transporteur n'a toutefois pas précisé les itinéraires précis pour lesquels il était possible aujourd'hui de jouir du confort de la business class à moindre coût. 

 

Car payer moins cher la jolie classe affaires d'Emirates demande inévitablement quelques sacrifices. Si la compagnie a souhaité insister sur le fait que les passagers "continueront de bénéficier à bord de nos services et produits primés, d'une généreuse franchise de bagages allant jusqu'à 40 kg, ainsi que d'un embarquement prioritaire", ils ne devront pas compter sur un accès au salon à l'aéroport, de rencontrer un chauffeur à leur descente pour les acheminer vers leur destination et de bénéficier d'un surclassement en première classe grâce à leurs miles, d'après les informations du blogueur Onemileatatime.com. Par ailleurs, les passagers de la catégorie "special" ne pourront choisir leur siège qu'après l'ouverture de l'enregistrement.