Pourquoi certaines villes dans le monde vont s'illuminer en orange à partir du 25 novembre ?

Illumination des bâtiments du siège du Parlement européen de Strasbourg, en novembre 2019, en hommage à la campagne "Orange your world" des Nations unies pour mettre fin à la violence contre les femmes et les filles.
Illumination des bâtiments du siège du Parlement européen de Strasbourg, en novembre 2019, en hommage à la campagne "Orange your world" des Nations unies pour mettre fin à la violence contre les femmes et les filles. - © EP/Christian CREUTZ

Cette semaine, de nombreux monuments dans le monde vont s'éclairer en orange. Non, il ne s'agit pas d'un hommage aux Pays-Bas, mais de la couleur du ralliement de la Journée internationale d'élimination de violences faites aux femmes instaurée en 1999 par l'ONU Femmes et qui se tient chaque année le 25 novembre.

Seize jours d'activisme contre des violences sexuelles et sexistes. Du 25 novembre au 10 décembre, plusieurs pays à travers le monde entier se mobiliseront contre ce fléau. Selon des chiffres du Fonds de développement des Nations unies pour la femme (UNIFEM), une femme sur trois a été violée, battue, forcée à l'acte sexuel ou abusée du moins une fois dans sa vie. 

Cette année encore, la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes est placée sous une teinte orangée. À cette occasion, des bâtiments du monde entier se pareront de cette couleur "afin de rappeler la nécessité d'un avenir sans violence", explique le site de l'ONU. Tour d'horizon des initiatives à travers le monde.


Lire aussi : Journée internationale contre les violences faites aux femmes : "La justice est laxiste et complice"


Grand-Place de Bruxelles

Grâce à l'antenne belge de "Soroptimist", ONG internationale qui milite pour "faire bouger les lignes, tomber les stéréotypes et améliorer la vie des femmes",  plusieurs quartiers de Bruxelles pourront se visiter sous une lumière orangée une fois la nuit tombée. Ce sera notamment le cas de l'Hôtel de Ville, situé sur la célèbre Grand-Place, mais aussi du Square Montgomery et de la Tour Reyers.

Place Beauvau (Paris)

Place emblématique du 8e arrondissement de Paris qui abrite le ministère de l'Intérieur, la Place Beauvau participe pour la première fois de son histoire à la campagne Orange The World. "Tout à l'heure, nous illuminerons en orange la place Beauvau", a déclaré la ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté Marlène Schiappa.

Hôtel de Ville (Le Havre)

Passerelle du Pasino, cheminées EDF, fontaines de l'Hôtel de Ville... Depuis le 23 novembre, la ville du Havre éclaire en orange plusieurs de ses bâtiments. Une démarche pilotée par l'ONG Zonta, affiliée à l'ONU. 

Château de Rolle (Suisse)

Comme l'an passé, la commune suisse située au bord du lac Léman va illuminer son château du 25 au 29 novembre. Covid oblige, la soirée de rencontre entre les associations et le public traditionnellement organisée par la municipalité n'aura pas lieu cette année. 

Université de Newcastle (Australie)

En Australie, le Civic Park et le bâtiment NUspace de l'Université de Newcastle illumineront en orange le 25 novembre. "En plus de l'installation lumineuse, une veillée publique sera diffusée en direct de Civic Park dans la nuit du 25 novembre pour commémorer les victimes de la violence", indique l'université.