Pour voyager, les Français repèrent les restaurants et les Anglais le soleil

Pour voyager, les Français repèrent les restaurants et les Anglais le soleil.
Pour voyager, les Français repèrent les restaurants et les Anglais le soleil. - © lechatnoir - Getty Images

Quelle différence existe-t-il entre les Français et les Anglais qui partent en voyage? Eurostar s'est posé la question et confirme certains clichés.

 

Les Français, des gastronomes invétérés, et les Anglais, des amoureux du farniente au soleil? Les clichés ont la vie dure et ils ne sont pas près de s'effacer avec les réponses de cette étude dressée par Eurostar: alors que près des trois quarts des Français (72%) attendent d'un voyage des découvertes culinaires, seuls 42% des Anglais partagent cet avis.

24% de ces derniers disent même emporter avec eux de la nourriture lorsqu'ils partent à l'étranger.

La restauration est une des clés de vacances réussies pour les Français, puisque 35% s'astreignent à rechercher les bonnes tables avant de prendre le départ. 

Leurs voisins d'outre-Manche, eux, recherchent le soleil (45%). On ne sera donc pas surpris que 39% choisissent des destinations qu'ils connaissent déjà.

Les Français, pour leur part, se montrent plus curieux. Alors que 20% profitent d'un séjour à l'étranger pour visiter une exposition, seuls 11% des Anglais inscrivent ce type de sorties culturelles dans leur agenda de vacances. D'ailleurs, 32% des Français confient vouloir éviter à tout prix les pièges à touristes (contre 15% des Anglais).

La curiosité s'entretient aussi en faisant l'effort d'interagir avec les locaux. 69% des Français tentent d'échanger quelques mots avec la population du pays visité alors que 51% des Anglais disent ne pas parler la langue du pays en question.

Cette étude a été menée par Atomik Research auprès de 5.015 adultes de 18 ans et plus au Royaume-Uni, en Belgique, aux Pays-Bas et en France, interrogés entre le 12 et le 16 septembre 2019.