Plus de 3.000 km de nouvelles pistes cyclables vont être construits en Roumanie

Comme la plupart de ses voisins membres de l'Union européenne, la Roumanie va à son tour adopter un vaste plan de relance pour négocier au mieux l'après crise de la Covid-19. Il y est évidemment là aussi beaucoup question de vélo.

La promotion du vélo pour les Roumains et pour les touristes

Au total, jusqu'à 3.000 km de pistes pourraient ainsi être prochainement construits, dont une partie consacrée à EuroVelo, un réseau européen regroupant 17 grands itinéraires cyclables qui traversent le continent. Il est géré par la fédération européenne des cyclistes (ECF) et totalise à ce jour plus de 90.000 km.

Il est également envisagé de construire et d'encourager l'usage d'itinéraires cyclables moyens.

Le but est de créer un réseau national encourageant la pratique du cyclisme dans tout le pays, tant pour les déplacements domicile-travail que pour les loisirs.

Il s'agit de décisions importantes pour inciter les Roumains à rouler davantage à vélo mais également pour favoriser l'écotourisme et encourager les étrangers à venir découvrir le pays à bicyclette.

La loi et les financements devront accompagner cette mutation

L'idée est aussi de revoir la législation en vigueur afin de l'adapter aux nouvelles formes de mobilités, notamment en ce qui concerne les normes de signalisation et le cadre législatif des pistes cyclables.

Tous ces investissements ont pour but de réduire les émissions de CO2 et d'améliorer la qualité de l'air et de vie des grandes agglomérations du pays, tout en participant, si possible, à l'essor du tourisme.