Paris reste un décor attractif pour le cinéma

Paris reste un décor attractif pour le cinéma
Paris reste un décor attractif pour le cinéma - © Tous droits réservés

La capitale française a accueilli 848 tournages en 2016, ce qui représente 3.068 jours de production, rapporte la Mairie de Paris ce lundi 30 janvier. Le nombre de long-métrages a d'ailleurs légèrement augmenté, pour s'établir à 118.

"Le redoutable" de Michel Hazanavicius, "Amant double" de François Ozon, "Coexister" de Fabrice Eboué, "le Brio" d'Yvan Attal, "L'embarras du choix" d'Eric Delavaine, "Les ex" de Maurice Barthélémy, "Nos années folles" d'André Téchiné, "Numéro une" de Tonie Marshall, "Si j'étais un homme" d'Audrey Dana, "Au revoir la haut" d'Albert Dupontel... Paris a été le théâtre de nombreux films qui ont abreuvé l'actualité cinématographique en 2016.

Des séries et des fictions ont également été tournées (75) telles que la saison six de "engranges" ou la saison deux de "Chefs". 

A noter que les Français ne sont pas les seuls à envisager la capitale française comme décor. Une trentaine de productions internationales ont posé leurs caméras à Paris, à l'image de la superproduction indienne "Befikre" d'Aditya Chopra.