Les stations de ski françaises pleines malgré des disparités

Les activités touristiques, la consommation dans les restaurants et commerces ont aussi été "dans l'ensemble" jugées "en hausse ou stables".
Les activités touristiques, la consommation dans les restaurants et commerces ont aussi été "dans l'ensemble" jugées "en hausse ou stables". - © ©mradlgruber/shutterstock.com

Les stations de ski ont fait le plein lors des vacances d'hiver qui viennent de se dérouler, avec toutefois plusieurs bémols selon les zones géographiques et l'enneigement, selon une enquête de l'Association nationale des maires de stations de montagne et Atout France, dévoilée mardi dernier.

"Les taux d'occupation atteignent de très bons niveaux, entre 77 et 99 % pour l'ensemble des hébergements, en fonction des massifs", a annoncé l'association dans un communiqué. Avec quelques bémols: des difficultés rencontrées dans les Alpes "et dans plusieurs stations de l'ouest pyrénéen compte tenu du fort enneigement".

Les activités touristiques, la consommation dans les restaurants et commerces ont aussi été "dans l'ensemble" jugées "en hausse ou stables", selon l'enquête réalisée entre le 23 février et le 1er mars dernier, qui a rassemblé des données des 49 stations adhérentes à l'ANMSM, soit 817.636 lits touristiques.

La semaine du 14 au 21 février 2015 aura été la mieux remplie, selon la même source, avec des taux d'occupation "proches ou supérieurs à 90 %". La dernière semaine de vacances toutes zones confondues, aura été celle affichant les taux d'occupation les moins élevés.

"Globalement, les stations ont enregistré un gain de fréquentation avoisinant les 10 à 15 points. Pour autant, ce bilan est à relativiser pour certaines stations en raison de perturbations liées au fort cumul de neige", a relativisé le communiqué.

Les réservations de dernière minute ont aussi été plus nombreuses que l'an passé pour la quasi-totalité des massifs, exceptées les stations nord-alpines qui ont estimé ne pas avoir vu de différence, selon l'étude.

Britanniques et Belges représentent les premières nationalité étrangères présentes dans les massifs alpins et des Vosges.

 

RTBF TENDANCE avec AFP