Les bons équipements pour faire de la rando sous la pluie

La météo n’est pas des plus clémentes, on peut même parler d'un été pourri, et l’idée de se jeter à l’eau pour s’adonner à la randonnée n’est pas forcément celle qui rayonne dans nos esprits. Pourtant, marcher sous la pluie ruisselle de nombreux bienfaits pour notre santé. S’équiper correctement pour profiter des atouts d’une balade sous une météo pluvieuse est le bon point de départ pour ne pas réduire à néant nos élans.

En plus, la marche tout comme le bus et le vélo seront les trois modes de transport principaux en 2050, autant s’y mettre tout de suite et par tous temps.

Découvrons quels sont ces équipements que nous conseillent les pros de la randonnée pour booster nos envies de mettre le nez dehors par temps de pluie. Emboîtons-leur le pas pour savourer tous les plaisirs de notre escapade vivifiante.

Les équipements au top pour randonner sous la pluie

2 images
© Getty Images

Ça marche ! Il pleut mais on est prêt à enfiler nos baskets pour décompresser, pour s’aérer et profiter de la nature. Quels sont ces vêtements à enfiler illico pour se jeter à l’eau ?

Mettons sur les starting-blocks ces 10 équipements indispensables que nous recommandent des spécialistes de la rando dont rando-inside.com et chilowe.com.

1. Les bonnes chaussures

Pour partir du bon pied, on choisira des chaussures imperméables bien qu’aucune d’elles ne soit parfaitement étanche. Ne négligez pas le petit détail croustillant qui consiste à choisir des chaussures qui laissent l’air s’échapper car garder les pieds au sec c’est une chose mais ne pas baigner dans sa transpiration en est une autre.

Trois choix s’offrent à vous :

  • Si vous optez pour l’étanchéité maximum, choisissez un modèle imperméable style Gore-Tex, Outdry, Event…
  • Pour l’option intermédiaire qui présente l’avantage d’optimiser l’évaporation de l’humidité et de la transpiration, les chaussures à mailles offriront le confort à vos pieds de sécher plus rapidement
  • Si vous avez déjà des chaussures qui ne sont pas imperméables et que vous frétillez à l’idée de vous promener sous la pluie, utilisez un produit qui offrira une protection imperméabilisante mais modérée, sachez-le.

Lire aussi : Comment bien choisir ses chaussures de rando ?


2. Les chaussettes

L’humidité retenue par les chaussettes peut conduire aux désagréments d’ampoules, et là, c’est galère. Pour éviter cela les chaussettes en laine mérinos sont recommandées par tous les fervents de la randonnée. Elles vous offriront un réel confort avec leur particularité d’être résistante, fine et élastique. L’humidité sera moins contenue en raison de la finesse de cette laine qui vous tiendra véritablement bien au chaud.

3. Les gants

Quand on a froid aux extrémités, plus rien ne va et même les plus beaux paysages ne parviendront pas à nous décentrer de notre frilosité. On ne néglige donc pas nos mains en enfilant des gants coupe-vent déperlants ou même des gants en cuir.

4. Le couvre-chef

Avoir froid aux oreilles, à la tête est un inconfort réel et donc on se protégera à l’aide d’un couvre-chef ou d’un simple bandeau qui protégera correctement vos oreilles.

5. Le tee-shirt

Dites non au coton et au synthétique car l’idée est de sauver sa peau de l’humidité, de la transpiration. Là encore on s’offre le confort douillet d’une petite laine de mérinos pour ce vêtement thermorégulant. Cette laine a la particularité de sécher rapidement et de garder notre corps d’athlète bien au chaud. Selon chilowe.com, cette laine toute fine offrirait en plus la particularité d’être antibactérienne et empêcherait donc les mauvaises odeurs de s’accrocher. Si la météo est pluvieuse et les températures fraîches, optez pour un tee-shirt longues manches de 150 gr maximum avec un col que vous pourrez zipper et donc entrouvrir pour de petits appels d’air, si besoin !

6. Le polaire

Après le tee-shirt, on en remet une couche avec un polaire qui nous gardera bien au chaud. On optera ici pour de la fibre synthétique ou un pull en mérinos ou encore une chemise en mohair. Contrairement au synthétique, les fibres naturelles en duvet ou d’oie créeront un apport de chaleur même lorsque nous ne sommes pas en mouvement. C’est la petite chaufferette naturelle et constante. Maintenant pour booster la température de votre corps, n’hésitez pas à accélérer la cadence car en plus de vous réchauffer, cela a pour bénéfice de réduire le risque de mortalité !

7. La veste imperméable

La troisième couche et pas des moindres est l’indispensable veste qui sera résistante à toutes épreuves : la pluie, le vent ou encore la neige. Elle doit se targuer d’une double qualité, celle d’être parfaitement isolante tout en laissant passer l’air. La veste Gore-Tex, H2No… est le meilleur des choix même si l’investissement est plus conséquent. Si vous devenez adeptes des balades y compris sous la pluie, c’est le bon achat qui s’impose.

8. Le surpantalon

Les jambes ne sont pas les parties du corps les plus frileuses mais avoir un pantalon mouillé sur soi n’est pas de tout confort. Pour se protéger d’une pluie relativement abondante, on enfilera un surpantalon qui protégera votre première pelure de l’eau. Ces surpantalons ont une ouverture modulable dans le bas ce qui permet de les enfiler très facilement.

9. Les guêtres

En bonus, vous pouvez ajouter par-dessus de votre pantalon ou surpantalon une paire de guêtres pour recouvrir le bas de vos jambes. Ceci vous évitera le désagrément d’avoir l’eau qui s’infiltre dans vos baskets et ça, on n’aime vraiment pas.

10. Un sac à dos étanche

Si la pluie vous prend au dépourvu ou se fait plus abondante et que vous voulez sortir votre accoutrement anti déluge, il est plaisant que celui-ci soit gardé bien au sec. Enfiler un polaire ou une veste déjà détrempé n’est pas le moment le plus agréable. On s’équipe donc d’un sac à dos imperméable, bien étanche et léger qui ne nous encombrera pas comme si l’on envisageait le tour du monde !

Il pleut ? Pas grave, vous voilà équipé de la tête aux pieds pour profiter d’un bon bol d’air, et d’eau, en plein coeur de la nature ou encore en milieu urbain. La marche urbaine qui d’ailleurs renforcerait la convivialité, une raison de plus d’enfiler ses baskets même par temps de pluie.