Le visa "télétravail", effet d'annonce ou vrai bon plan pour bosser au soleil ?

Le visa "télétravail", effet d'annonce ou vrai bon plan pour bosser au soleil ?
Le visa "télétravail", effet d'annonce ou vrai bon plan pour bosser au soleil ? - © Roberto Moiola / Sysaworld - Getty Images

Les professionnels du tourisme ne manquent pas d'idées pour assurer leur relance. L'archipel des Bermudes propose aux salariés de télétravailler dans le cadre idyllique de ses plages, désignées parmi les plus belles du monde, en leur attribuant un visa spécifique. Et la destination britannique n'est pas la première à avoir osé le concept...

Garantir le remboursement des frais de santé en cas de contamination au Covid-19, proposer des bons d'achat pour une sortie en bateau, appliquer des réductions sur des nuits d'hôtel... Depuis la reprise timide du secteur touristique après la vague épidémique du coronavirus au printemps, les offres fleurissent pour attirer les voyageurs. Le dernier bon plan en date pourrait ravir tous les salariés qui ont les possibilités techniques et organisationnelles de faire du télétravail.

La Barbade a été la première destination à dégainer l'idée : proposer un visa spécial, intitulé "Barbados Welcome Stamp Visa". Sa validité est de douze mois. Membre du Commonwealth, l'île caribéenne espère attirer un maximum de travailleurs grâce à sa situation sanitaire, le pays ayant été très peu touché par le coronavirus, avec seulement sept décès. 

Sur candidature et à de strictes conditions

Mais voilà, du rêve à la réalité, il n'y a pas toujours qu'un pas. Car il faut postuler pour décrocher le sésame. Les démarches s'effectuent sur le site et prévoient une liste de pièces à fournir tels qu'un extrait de naissance, un passeport et des photos.

Surtout, les postulants doivent jouir de ressources financières suffisantes pour télétravailler à La Barbade.

Les frais de dossier (non remboursables) s'élèvent en effet à 2.000 dollars (soit environ 1.748 euros). Un forfait famille à 3.000 dollars permet d'abaisser la facture (environ 2.622 euros). Un budget auquel il faudra ajouter le coût du transport aérien...

Aux Bermudes aussi, il faut postuler pour obtenir son visa télétravail. Cette campagne de promotion, qui a au moins le mérite de mettre en lumière la destination britannique célèbre pour ses plages de sable rose, propose aux intéressés âgés de 18 ans et plus et jouissant d'une couverture santé de soumettre leur candidature à l'adresse www.gov.bm.

Les télétravailleurs doivent aussi obtenir une attestation de leur employeur. Les étudiants peuvent également présenter un dossier. Compter 263 dollars le visa, soit environ 224 euros. 

Célèbre à travers cette légende qui voudrait que sa zone de navigation soit particulièrement dangereuse pour les marins, l'archipel des Bermudes est situé dans l'océan Atlantique, à 5h30 de vol de Miami. Au départ de Bruxelles, il faut 12h30 de voyage...