La Russie admet avoir orchestré des apparitions du yéti pour relancer le tourisme en Sibérie

Un responsable russe aurait admis avoir organisé de fausses apparitions d’un yéti pour attirer des touristes en Sibérie.

Aman Tuleyev, ancien gouverneur et l’un des plus anciens dirigeants régionaux de Vladimir Poutine, aurait, selon le NewYork Post, demandé à un homme de grande taille de revêtir un costume de yéti et de se cacher dans les buissons en attendant les visiteurs.

Les visiteurs des montagnes de Shoria en Sibérie (à ne pas confondre avec la Moria) pouvaient apercevoir brièvement cet homme en costume de yéti, courant et hurlant (histoire de faire peur), avant de s’enfuir… On se croirait dans un album de Tintin !

Et même si Aman Tuleyev a maintenant admis qu’il avait orchestré ces apparitions, il soutient également qu’il croit réellement que le yéti existe ! L’idée de cette supercherie lui serait venue après que des chasseurs ont repéré un géant de 2 mètres couvert de poils. "Les scientifiques n’ont pas encore pu le rencontrer, mais ils semblent que l’on a trouvé des traces", a déclaré Aman Tuleyev selon ABC News.

En 2011, de grandes empreintes de pas (trop grandes pour appartenir à un homme) auraient été repérées dans la neige en Sibérie. Plus tard cette année-là, des experts de sept pays, dont la Russie, les États-Unis et la Chine, se sont réunis dans la région pour une conférence internationale sur l’existence du yéti (oui, ça existe). Une médiatisation qui a lancé le tourisme dans la région où de nombreux curieux se sont rendus dans l’espoir d’apercevoir le fameux yéti.

"Bien sûr, personne n’a trouvé le yéti, mais Shoria a reçu une énorme attention" comme le rappelle Aman Tuleyev.

Et pour ne pas laisser l’intérêt pour le yéti diminuer, Aman Tuleyev aurait ordonné à un chef de district de "trouver quelqu’un de grand, de retirer son costume de bureau, de sortir un manteau de fourrure et de courir… en criant pour que les touristes le remarquent".

La région et en particulier la grotte Azasskaya en ont beaucoup bénéficié. Cette grotte est considérée comme l’endroit qu’il faut visiter pour tenter de voir un yéti, après la découverte de poils mystérieux et d’empreintes de pas à l’intérieur…

Un aller simple pour la Sibérie ! Ce sera tout ?