L'Islande, l'exemple d'une Europe touristique qui se porte bien

Le développement de routes aériennes vers l'Islande a aidé le pays à voir sa popularité progresser au cours des premiers mois de l'année. La venue de touristes russes en nombre (+127%) soutient largement ce succès. D'ailleurs, la reprise du rouble permet aux voyageurs russes de revenir sur le Vieux Continent. Pour l'heure, ils ont choisi Chypre (+122%) et la Turquie (+88%), permettant à cette dernière de contenir ses arrivées touristiques en recul de 8% depuis le début de l'année.

Les Américains aussi sont attendus sur le sol européen, prévoit le rapport. Les voyageurs en provenance du pays de l'Oncle Sam seraient motivés par un dollar fort en comparaison aux devises du Vieux Continent.  

D'autres pays affichent de belles couleurs avec, par exemple, une hausse de 26% des arrivées touristiques à Chypre, de 25% au Portugal et de 23% à Malte. L'actualité géopolitique et les questions de sécurité jouent inévitablement comme une variable d'ajustement, et les pays qui ne connaissent pas les préoccupations en matière de sécurité attirent les touristes. La croissance se positionne ainsi à deux chiffres en Bulgarie (+19%), en Finlande (+18%) et en Estonie (+13%).