L'Equateur interdit l'usage des sacs en plastique aux Galapagos

Les déchets plastiques sont une des principales menaces pour la vie marine. Ils posent un problème supplémentaire aux îles Galapagos, qui n'ont pas la capacité de traiter les résidus solides.
Les déchets plastiques sont une des principales menaces pour la vie marine. Ils posent un problème supplémentaire aux îles Galapagos, qui n'ont pas la capacité de traiter les résidus solides. - © ©2013 Google

L’Équateur a décidé d'interdire l'usage de sacs et de verres en plastique dans les îles Galapagos, inscrites au Patrimoine naturel de l'humanité, en raison de leurs effets néfastes sur l'environnement, ont annoncé les autorités jeudi.

L'archipel est la première province équatorienne à décider "d'interdire l'usage des pochettes en plastique" et des verres, a écrit sur Twitter María Isabel Salvador, présidente du Conseil de gouvernement des Galápagos.

Cette mesure empêchera l'importation, la distribution et la commercialisation dans l'archipel des sacs à poignée qui sont communément fournis dans les supermarchés.

"L'usage moyen de ces sacs est de 15 minutes mais leur décomposition dure 200 ans", a expliqué à l'AFP Viviana de la Rosa, responsable de l'éducation à l'environnement du Parc national des Galapagos. Chaque année, 4,5 millions de sacs de ce type sont utilisés dans l'archipel.

Les déchets plastiques sont une des principales menaces pour la vie marine. Ils posent un problème supplémentaire aux îles Galapagos, qui n'ont pas la capacité de traiter les résidus solides.

"Il est très difficile de faire sortir tout ce qui entre ici. Et c'est ce type de règlements qui va éviter l'entrée sur l'île de ces produits qui se dégradent si difficilement", a ajouté Mme de la Rosa.

Célèbres pour ses tortues géantes et pour avoir inspiré la théorie de l'évolution des espèces au naturaliste britannique Charles Darwin, les Galapagos sont l'un des écosystèmes les plus fragiles de la planète. A un millier de kilomètres du continent, l'archipel est constitué de 13 îles où vivent 27.284 personnes.

 

RTBF TENDANCE avec AFP