Il n'y aura bientôt plus de pilote dans l'avion

La startup américaine Merlin Labs est spécialisée dans le développement logiciel de solutions de pilotage autonome dans l'aviation. Elle compte bientôt équiper une petite flotte de jets afin qu'ils puisent voler sans l'assistance d'un vrai pilote. Les les prémices des avions commerciaux entièrement automatisés ?

Une navigation 100% autonome (avec contrôle à distance)

Après une nouvelle importante levée de fonds, Merlin Labs a conclu un accord avec la compagnie Dynamic Aviation pour tester et espérer mettre en service prochainement sa technologie d'avion sans pilote capable de transporter aussi bien des marchandises que des passagers.

Le but de la startup est de développer très prochainement un pilote entièrement numérique, autonome et sûr, capable de prendre les commandes d'un avion déjà existant.

Dans le cadre de son accord avec Dynamic Aviation, la startup fournira sa technologie de vol autonome à 55 de ses Beechcraft King Air. Merlin effectue déjà des vols d'essai au-dessus de l'aéroport de Mojave, en Californie.

Il ne s'agit donc pas ici de pilotage à distance mais bel et bien de navigation entièrement autonome. Néanmoins, des "superviseurs" surveilleraient que tout se passe bien, à distance.

Le pilotage numérique plus sûr que le pilotage humain ?

Il faut noter que l'aviation est pionnière dans le genre, avec une technologie de pilotage automatique qui a fait ses preuves depuis longtemps. Souvent, les pilotes n'interviennent d'ailleurs réellement qu'en phase de décollage et d'atterrissage.

Pour corriger les (rares) erreurs humaines, Merlin Labs part du principe qu'un système entièrement autonome serait, à terme, le plus sûr.

Le fait de travailler avec une compagnie déjà bien établie ne peut en outre qu'aider à faire certifier sa technologie par l'autorité américaine de l'aviation (FAA). Une étape indispensable pour que ce type d'avion puisse un jour voler officiellement dans le ciel américain.