Florence va accueillir un musée de la langue italienne

L'auteur de la Divine comédie, né à Florence en 1265 et mort à Ravenne en 1321, est considéré comme le "père de la langue italienne".

"La meilleure façon de se souvenir de Dante"

Doté d'espaces de recherche et d'étude et bénéficiant des nouvelles technologies, ce musée permettra de suivre l'évolution de la langue italienne depuis les parchemins dits de Capoue (environ 960 après JC) jusqu'à la langue des réseaux sociaux.

Le projet a été récemment présenté dans la cité florentine par le maire, Dario Nardellale, et le ministre de la Culture, Dario Franceschini. "C'est la meilleure façon de se souvenir de Dante", a estimé ce dernier.

Le musée sera installé dans un ancien cloître du complexe muséal Santa Maria Novella, en plein cœur de Florence.

L'italien antique, langue romane issue du latin, l'italien moderne et l'italien contemporain disposeront chacun d'un étage.

Le musée retracera notamment la vie et l’œuvre de célèbres prosateurs et poètes italiens dont Boccaccio, Petrarque, l'Arioste, Galilée, Machiavel, Leopardi, Manzoni ou encore D'Annunzio.