Et si on essayait le stand-up ?

Et si on essayait le stand-up ?
Et si on essayait le stand-up ? - © Divulgação/ @supyogabrazil

En France et en Belgique, quand on parle de stand-up, on pense directement à Jamel Debouzze, au Jamel Comedy Club et à quelques bonnes tranches de rire. Au Brésil, quand on parle stand-up on parle planche de surf et pagaie !

Nous l’avions découvert en Belgique via des reportages diffusés sur le site internet de Globo : le stand-up paddle ("SUP" ou "stand-up") était en train de conquérir les plages brésiliennes. En 10 ans, ce sport à part entière est devenu LA tendance à suivre ici. Prenez une planche de surf et une pagaie (comptez quand même environ 3.000 R$ - 1000€- pour vous équiper) et vous avez à peu près tous les éléments nécessaires pour vous lancer à l’assaut des vagues !
En les voyant de nos propres yeux chaque jour à la plage, on comprend vite que ce n’est pas si simple. Il faut trouver le bon moment pour se lancer, se mettre à genoux sur sa planche puis chercher son équilibre avant de parvenir à se mettre debout et à pagayer pour avancer. Certains restent à genoux sur leur planche et ne s’éloignent pas trop du littoral, d’autres filent à l’horizon pour des voyages de plusieurs heures, droits comme des "i" sur leurs planches. C’est ce qu’on appelle le "SUP Remada".


Le stand-up est discipline complète, qui sollicite autant les membres inférieurs que supérieurs. Elle a vite conquis le cœur des Brésiliens, grands fans de sport et de moyens de se dépenser tout en s’amusant. J’entends parler d’un professeur de surf qui rentre parfois chez lui grâce à ce mode de transport original. Il parcourt ainsi plusieurs dizaines de kilomètres avant de rejoindre la ville d’à côté. À Santos, on croisera même un surfeur affrontant les vagues avec son plus fidèle compagnon. Le SUP est vu comme un mode de vie à part entière, un moyen de se rapprocher de la nature, qu’on part observer pendant des heures. Seul sur sa planche, ou en groupe avec des amis. On pagaie, on discute, on découvre des endroits inédits, accessibles uniquement par la mer.
Il se dit que les origines du "stand-up paddle" remontent aux années 40, à Hawaï, où les instructeurs de surf suivaient leurs élèves debout sur de grandes planches en bois. Aujourd’hui, au Brésil, de véritables compétitions de SUP sont organisées et différentes déclinaisons de la discipline voient le jour, comme le SUP Yoga.

Tout un art...

 

Magali Grimonprez

le stand up !